Bilan

Les premières Google Glass ont été vendues en France

Annoncées depuis de longs mois, les Google Glass débarquent enfin sur le marché européen. Les premières paires de lunettes connectées ont été vendues en ligne mercredi par QoQa.fr et sont parties en quelques minutes.
  • Les premières Google Glass vendues au grand public ont été mises en ligne mercredi 2 avril.

    Crédits: Image: AFP
  • Un pavé tactile équipe une des branches pour les commandes des fonctionnalités, mais l'utilisateur peut aussi commander ses lunettes par la voix.

    Crédits: Image: Matthieu Hoffstetter/Bilan

Elles étaient attendues pour le printemps en Europe et n'ont pas perdu de temps: les Google Glass sont désormais disponibles pour le grand public. Alors qu'elles n'étaient que confiées à des développeurs pour imaginer des applications, les Google Glass Explorers (avec des exemples chez les policiers de New York ou certaines compagnies aériennes), le grand public attendait avec impatience de pouvoir les chausser. Aucune date précise n'avait été annoncée par le géant du web pour la commercialisation grand public de ses smartglasses, et la mise en vente des premières paires sur un site de vente en ligne a surpris nombre d'observateurs.

C'est le site QoQa.fr, version française de la plateforme suisse de vente en ligne QoQa.ch (partenaire de Bilan sur l'opération Pepsee) qui a créé l'événement en mettant en vente les premiers exemplaires grand public sur le continent européen. En quelques minutes, les quelques paires mises en ventes sont parties, en dépit du prix de 1799 euros (près de 2300 francs).

Aucune annonce pour la vente de nouveaux stocks de smartglasses n'a été faite. Dans le droit fil de la stratégie marketing de Google, qui n'a annoncé aucune date de lancement grand public ni aucun prix.

Vers des Google Glass correctrices ou solaires

Si le flou sur les performances réelles et la palette des fonctionnalités des Google Glass a été maintenu jusque-là, les modèles mis en vente mercredi par QoQa.fr disposent de dispositifs pour se connecter au web via Bluetooth ou via Wifi. Equipées d'une caméra, d'un micro et d'un pavé tactile sur l'une des branches, elles peuvent aussi bien prendre des photos que filmer, permettre de prendre connaissance de ses courriels et y répondre, recourir à une assistance GPS, effectuer une recherche à l'aide de mots-clefs sur le net,... A l'instar des smartphones, un outil de commande vocale est aussi proposé. Et sur ce socle, l'utilisateur peut greffer de multiples fonctionnalités en chargeant des applications.

 

Actuellement proposées de manière autonome avec une monture spécifique, les Google Glass pourraient à l'avenir être combinées avec des lunettes correctrices ou des lunettes de soleil. Google a annoncé récemment travailler avec plusieurs marques comme Oakley et Ray-Ban sur des modèles combinés. Mais, comme pour le modèle de base, le flou demeure sur une date éventuelle de mise sur le marché.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."