Bilan

Les Google Glass déclinées pour les armes à feu

Une société américaine vient de décliner un nouvel usage des Google Glass en connectant un viseur positionné sur l'arme aux lunettes connectées: le tireur peut ainsi faire usage de son arme sans voir sa cible.
  • Grâce aux Google Glass connectées à un système de caméra embarquée sur l'arme, le tireur peut faire feu sur sa cible sans la voir directement et donc sans se mettre en danger.

    Crédits: Image: TrackingPoint
  • Le tireur voit dans sa Google Glass l'image filmée par la caméra embarquée.

    Crédits: Image: TrackingPoint
  • Grâce à la caméra embarquée, le tireur voit sa cible et le viseur.

    Crédits: Image: TrackingPoint

Les drones ont été conçus pour faire la guerre sans prendre de risque. La technologie pourrait apporter un nouvel élément dans cette tendance. Mais cette fois-ci, ce sont les Google Glass qui pourraient être mises à contribution par les professionnels de l'armement. C'est la startup américaine TrackingPoint qui dévoile un dispositif innovant de visée à l'aveugle: le tireur, équipé d'un smartphone, d'une tablette ou de Google Glass, voit en direct ce que filme une caméra embarquée sur le canon de l'arme à feu.

Grâce à ce dispositif, le tireur voit ce qui se situe dans la ligne de mire sans forcément mettre son visage à découvert. Il reste ainsi à l'abri et bénéficie néanmoins de toutes les informations visuelles pour atteindre sa cible. Avantage des Google Glass par rapport à un écran de smartphone ou de tablette: le tireur peut observer sa cible sans voir son champ de vision perturbé.

 

Un développement encore en cours

Certes, la technologie baptisée ShotView est encore en phase de développement dans les laboratoires de TrackingPoint à Austin (Texas), mais le système devrait être prêt dans quelques mois. Il s'agirait de la deuxième avancée de TrackingPoint dans le domaine des smart gun, après un dispositif présenté fin 2013 qui permettait, grâce à une puce Wifi et un dispositif vidéo embarqué sur une lunette de visée, de filmer et diffuser en direct les films de ses tirs sur les réseaux sociaux.

Avec ces innovations, TrackingPoint affirme vouloir montrer aux gens ce qui sera possible «dans le futur». Certains ont rapidement dénoncé l'usage qui pourrait être fait de ces innovations par des tueurs fous qui filment déjà leurs massacres avec des caméras type GoPro.

Reconnaissance des empreintes

A contrario, d'autres innovations pourraient rassurer. Ainsi, à l'instar de la reconnaissance des empreintes digitales du dernier iPhone, plusieurs armuriers travaillent actuellement sur un dispositif de reconnaissance d'empreintes qui permettrait uniquement au propriétaire légal d'une arme à feu d'en faire usage, comme l'indiquait récemment le Huffington Post américain. Ceci pourrait empêcher certains meurtriers de commettre des crimes, car les experts ont constaté que de nombreux massacres perpétrés ces dernières années aux USA l'ont été par des tueurs ayant emprunté ou volé les armes qu'ils ont utilisées à des proches ou à des tierces personnes.

Toutefois le lobby pro-armes conduit par la puissante NRA (National Rifle Association) s'est prononcé contre ces armes connectées et high-tech qui craignent que le gouvernement fédéral ne puisse contrôler les porteurs d'armes en les localisant, restreignant ainsi le droit au port d'armes garanti par le deuxième amendement de la Constitution.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."