Bilan

Les fintechs en force au concours Seedstars World

Acudeen Technologies, jeune pousse philippine qui résout les soucis de liquidités des petites entreprises, a remporté jeudi le premier prix du quatrième concours Seedstars World, jeudi au SwissTech Convention Center de l'EPFL.
  • Le gagnant 2017, Acudeen.

    Crédits: DR: Bilan
  • La remise des prix a eu lieu jeudi 6 avril dans l'après-midi au Swiss Tech Convention Center.

    Crédits: DR: Bilan
  • Parmi les speakers de l'après-midi, seules trois étaient des femmes.

    Crédits: DR: Bilan
  • L'évènement grandit chaque année et réunit des dizaines de bénévoles.

    Crédits: DR: Bilan
  • Des espaces de réseautage étaient bien entendu prévus ...ornés de devises inspirantes...

    Crédits: DR: Bilan
  • Les speechs des start-uppers ont succédé à ceux d'investisseurs et autres CEOs inspirants.

    Crédits: dr: Bilan

Après une journée de rencontrers avec des investisseurs, de pitches et de workshops, Seedstars World, compétition mondiale de start-up issues de pays émergents, a désigné son grand vainqueur jeudi au SwissTech Convention Center de l'EPFL: Acudeen, une start-up philippine qui permet aux petites entreprises en manque de liquidités de se financer en vendant leurs factures. Cette solution simple et rapide - l’argent est obtenu en sept jours maximum - offre ainsi des opportunités de financement que le système bancaire traditionnel ne peut pas offrir.

Cette année, sur la soixantaine de start-up finalistes, plus d’une dizaine était active dans la fintech ou l’insuretech. Parmi elles, My Cash Online, une solution de paiement pour ces migrants des pays d’Asie du Sud-Est qui ne possèdent pas de compte bancaire, ou encore Jamii, solution d’assurance via mobile développée en Tanzanie, qui permet de toucher des personnes qui jusque-là n’avaient jamais pu être couvertes.

Assurances et chatbots

Au sein de la fintech, l’insuretech représente un potentiel immense sur les marchés émergents, comme l’a rappelé l’investisseur Patrick Duff, l’un des premiers speakers de l’après-midi: «Près de 75% du marché de l’assurance se passe à l’heure actuel aux USA et en Europe, alors qu’en Asie, il existe un potentiel inexploité de 1,8 milliard de clients.» Le confondateur de LeapFrog a insisté sur les solutions via les téléphones mobiles: «Par leur simplicité d’utilisation et de feedback, les données qu’ils procurent, les smartphones peuvent résolument aider à résoudre le déficit de couverture en assurances.»

Le mobile, et plus particulièrement les technologies utilisant Messenger ou des formes de chatbots, c’est l’autre grande tendance qui se dessine parmi les solutions développées par les start-up des quatre coins du globe. Ainsi, Talk Bank est une banque virtuelle crée par une jeune pousse de Russie, permettant de gérer ses dépenses, vérifier ses comptes et effectuer ses achats via Messenger. Apli, développée au Mexique, offre, quant à elle, une solution de recrutement facile et rapide via Messenger notamment pour des petits jobs temporaires.

A l'origine de cette grande compétition, l’association Seedstars World, cofondée par Alisée de Tonnac, continue de grandir: elle doit lancer une académie en Côte d’Ivoire, qui a pour but de s'étendre en Afrique. Elle collabore désormais avec de grandes entreprises ou institutions, pour qui elle sélectionne les meilleures start-up d’un secteur ou d’un domaine. Avec l’opérateur italien Enel, elle sélectionne ainsi les acteurs les plus innovants dans le domaine de l’énergie. Un partenariat avec la banque argentine BBVA lui permet de sélectionner les acteurs les plus innovants de la fintech en Amérique latine. Enfin, en 2017 une collaboration sera lancée avec Merck pour identifier les jeunes pousses dans le domaine de la santé en Asie et au Moyen Orient.

Enfin, le service Seedstars Community a été lancé à l’occasion du Summit 2017. Il doit permettre de mettre en lien investisseurs, entrepreneurs, et partenaires de l’organisation à travers le monde entier.

Palmarès Seedstars World 2017:

Vote du public: Mind Rockets (Jordanie)

Meilleure femme entrepreneure (en partenariat avec Hublot): qAIRa (Pérou)

Prix de la start-up la plus innovante (en partenariat avec Hublot): PiQuant (Corée du Sud)

Prix de la meilleure fintech (en partenariat avec PayU): UnDosTres (Mexico)

Prix de la meilleure start-up d’éducation (en partenariat avec Trecc): Asafeer Education Technologies, United Arab Emirate, Education

Grand Prix Seedstars 2017: Acudeen

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."