Bilan

Les grands noms de la tech protestent contre les restrictions de visas de Trump

Le patron de Google "déçu", celui de Microsoft qui juge que ce "n'est pas le moment": la décision du président américain Donald Trump de durcir la politique migratoire était vivement critiquée mardi par les grands noms américains de la tech.

Donald Trump a décidé lundi le gel des cartes vertes et de certains visas de travail.

Crédits: AFP

"L'immigration a immensément contribué au succès économique des Etats-Unis", a réagi sur Twitter le patron de Google Sundar Pichai, né en Inde.

Susan Wojcicki, patronne de Youtube, filiale de Google, et fille d'un immigré polonais, a elle également choisi Twitter pour déclarer: "l'immigration occupe une place centrale dans l'histoire des Etats-Unis, et dans mon histoire personnelle".

Elon Musk, toujours sur Twitter, a lui écrit qu'il n'était "pas du tout d'accord" avec la décision présidentielle. "Réformer le système de visas a du sens, mais ceci va trop loin", écrit le patron de Tesla, né en Afrique du Sud.

Brad Smith, président de Microsoft, a lui tweeté: "ce n'est pas le moment de couper notre nation des talents internationaux ou de créer de l'incertitude ou de l'anxiété."

Donald Trump, dont la campagne présidentielle traverse une mauvaise passe, a décidé lundi le gel des cartes vertes et de certains visas de travail, dont les H-1B très utilisés dans le secteur des hautes technologies.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."