Bilan

Le youtubeur millionnaire PewDiePie s'explique sur sa fortune

Connu sous le nom de « PewDiePie », le Suédois Felix Kjellberg a gagné 6,7 millions de francs en 2014. La révélation a provoqué la vindicte des haters sur les réseaux sociaux.

Connu sous le nom de PewDiePie, le Suédois Felix Kjellberg est le youtubeur le plus suivi au monde avec 37 millions d’abonnés et quelque 9 milliards de vues.

Chroniqueur de jeux vidéos, le Suédois Felix Kjellberg connu sous le nom de PewDiePie est le youtubeur le plus suivi au monde. Sa chaîne affiche 37 millions d’abonnés et quelque 9 milliards de vues. De quoi faire pâlir de jalousie la superstar pop Taylor Swift. Mardi dernier, le journal suédois Expressen a publié les revenus du jeune homme de 25 ans qui se révèle millionnaire. Sa société a enregistré des recettes de 6,7 millions de francs pour 2014 et selon Business Insider de 4 millions en 2013. L’argent provient essentiellement de la publicité associée à ses clips par Youtube. Aussitôt, la nouvelle se propage sur les réseaux sociaux et les “haters” se déchaînent.

Doté d’un visage expressif, le Suédois se filme tandis qu’il teste les jeux et doit son succès en grande partie à ses grimaces improbables et ses hurlements de terreur. “De nombreuses personnes ont été choquées. Et aussi très, très énervées. Ces gens trouvent injuste que je gagne autant d’argent alors que je passe mon temps assis toute la journée à crier devant mon écran. Ce qui est vrai », répond dans un éclat de rire Felix «PewDiePie» Kjellberg dans une nouvelle vidéo postée jeudi. Philosophe, il commente: “La vie est injuste."

Ce gameur passionné revient sur son parcours: « Quand j’ai commencé à faire des vidéos, j’étais étudiant. J’avais des emprunts, j’avais à peine de quoi m’acheter un ordinateur. » A 20 ans, le Suédois abandonne ses études pour se consacrer à sa chaîne. « Je vendais des hot-dogs. Mais pour la première fois depuis longtemps, j’étais heureux car je faisais quelque chose qui me plaisait. »

En trois ans, PewDiePie accède au titre de youtubeur le plus suivi du monde avec sa chaîne lancée en 2010. « Ce dont les gens ne se rendent pas compte, c’est que mes vidéos ont neuf milliards de vues, cela se convertit en quelque chose. Il y a des publicités, je gagne de l’argent avec celles-ci », explique-t-il dans sa vidéo. Sa notoriété mondiale fait que, en outre, nombre d’éditeurs de jeux vidéo paient pour qu’il dédie une des deux vidéos quotidiennes qu’il réalise à leurs nouveautés.

Comme le souligne Le Monde, la fortune du youtubeur le plus riche du monde est révélatrice d’une tendance générale de fond : le transfert massif des budgets publicitaires de la presse vers les réseaux sociaux, en particulier sur YouTube. La presse comme les sites web spécialisés en jeux vidéo ont assisté à l’effondrement des revenus publicitaires. Cité par Le Monde, Thomas Cusseau, rédacteur en chef du site spécialisé Gamekult, déplorait dans une vidéo, « Les éditeurs ont moins d’argent. Et ils préfèrent le mettre sur YouTube ou Facebook. »

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."