Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Le premier espace de bio-hacking de Suisse ouvre à Lausanne

Le lounge du g-60 s'inspire de l'Anticafé à Paris, un bistro où l'on paye au temps passé et pas pour les consommations qui sont à volonté.
L'artiste bio-hacker Lia Giraud cultive des algues dans des boites de petri pour réaliser des images.
g-60, un nouvel espace de co-working à Lausanne mets les sciences du vivant à la portée des créatifs.
1 / 3

Un rejeton du mouvement des «makers»