Bilan

Le Pentagone organise des olympiades pour robots

Miami accueille la première grande compétition d’androïdes les 20 et 21 décembre. L’épreuve du feu.
  • Valkyrie

  • DRC-Hubo

  • RoboSimian

  • HRP-2 based biped

  • Chimp

  • Thor-OP

Tant de fois annoncée et reportée, l’ère de la robotique humanoïde est-elle en train de s’ouvrir pour de bon ? Après les annonces par Apple, Amazon et Google d’investissements significatifs dans ce secteur, le momentum de cette branche d’activité émergente va monter d’un cran à l’occasion de la compétition géante d’androïdes-soldats du feu organisée par le Pentagone, dans ce qui s’apparente aux premières olympiades pour robots.

Dix-sept équipes venues de cinq pays vont, en effet, s’affronter à Miami du 20 au 21 décembre dans le cadre du Robotics Challenge organisé par la DARPA, l’agence de financement pour les recherches avancées du Pentagone. Au cours de cette phase d’essais, les androïdes Walkyrie (NASA), Tartan (Carnegie Mellon) et autres Thor (Virginia Tech) vont devoir démontrer, à l’occasion de huit épreuves, qu’ils sont capables d’effectuer un certain nombre de tâches basiques, telles que la fermeture d’une vanne, la manipulation d’un tuyau de pompier ou l’ascension d’une échelle. Le tout dans un environnement de catastrophe naturelle.

2 millions de dollars au vainqueur

 

Les équipes sélectionnées lors de ces joutes s’affronteront ensuite fin 2014 au cours d’une finale qui récompensera le vainqueur d’un prix de deux millions de dollars. Beaucoup moins anecdotique qu’il n’y paraît, cette compétition augure des répercussions économiques et géopolitiques importantes. D’une part parce que, dans le passé, les défis organisés par DARPA (l’agence qui a aussi «inventé» Internet) ont abouti à de véritables révolutions industrielles comme les voitures sans pilote, priorité des constructeurs aujourd’hui.

D’autre part, si les robots de ce challenge sont avant tout destinés à remplacer les pompiers et autres travailleurs de l’urgence sur des sites particulièrement dangereux – la centrale de Fukushima par exemple – l’armée américaine a aussi ouvertement pour objectif la robotisation. Après les drones, des soldats androïdes ?

Le magazine ComputerWorld rapportait récemment les propos d’experts estimant que d’ici 2023 l’armée américaine compterait dix robots pour chaque soldat. Vous avez dit Terminator?

 

 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."