Bilan

Le livestream pour mobiles bouleverse les médias

A peine arrivée, la nouvelle technologie vidéo suscite un vaste débat… Elle inquiète autant qu’elle enthousiasme sur ses possibilités quasi infinies.

Twitter aurait déboursé 100  millions de dollars pour acheter l’application Periscope.

Crédits: Dr

Le livestream, vous connaissez? C’est l’avenir de la communication mobile en temps réel. Vous risquez bien d’en consommer beaucoup d’ici à la fin de l’année. Le livestream permet à chacun de capturer et de diffuser des vidéos en direct depuis son mobile. Les internautes sur Twitter peuvent réagir en temps réel au contenu, au moment où il est filmé. Bienvenue dans l’ère des données illimitées.

Le marché actuel du livestream pour mobiles se divise entre deux systèmes: Meerkat et Periscope. Ces deux leaders luttent pour s’imposer comme l’Instagram de la vidéo. Meerkat a été lancé en 2015 à l’occasion du festival du film interactif South by Southwest. Il est déjà en perte de vitesse face au concurrent Periscope, acheté par Twitter pour une somme estimée à 100  millions de dollars. Cette acquisition désigne Periscope comme le gagnant actuel du marché du livestreaming. Les statistiques montrent déjà une nette préférence pour cette application de la part des utilisateurs.

Interdire ou collaborer?

Du côté des grands médias, cette nouvelle concurrence de la vidéo en direct n’est pas vue du meilleur œil. HBO a demandé l’interdiction du livestreaming lorsque Periscope a été utilisé pour diffuser illégalement la série TV Game of Thrones au moment même de sa diffusion. Même envie d’interdiction du côté de la NHL. La ligue américaine de hockey ne reste pas de glace, car le public a désormais la possibilité de filmer et de diffuser en direct les matches… au nez et à la barbe des sponsors et des contrats exclusifs de diffusion.

D’autres médias, de manière plus constructive, ont préféré capitaliser sur les possibilités de cette nouvelle technologie. Lorne Michaels l’a utilisée pour promouvoir sans frais son émission Saturday Night Live. Il a tourné et diffusé les coulisses de son show TV grâce à ces applications. Du côté des grands médias, MSNBC utilise aussi le livestream pour partager du contenu exclusif et booster son audience Twitter avec un minimum d’effort.

La vénérable BBC a aussi annoncé vouloir «explorer les opportunités des services de livestream comme Periscope/Meerkat et ce qu’elles peuvent apporter à l’audience», selon son porte-parole. Du côté de Hollywood, on cherche déjà comment monétiser ce média avec de la publicité.

Cette nouvelle manière de faire des directs en vidéo avec son mobile enthousiasme autant qu’elle fait peur. Le livestreaming provoque cette année un nouveau bouleversement des médias. 

Didier Bonvin

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."