Bilan

Le jeu vidéo suisse qui bouleverse la réalité virtuelle

Avec Escape Velocity rebaptisé Anshar Wars, le développeur suisse de jeux vidéo Ozwe Games vient de présenter le premier jeu multiplayer au monde pour le masque de réalité virtuelle Samsung Gear VR.
  • Anshar Wars est le premier jeu en mode multiplayers développé pour le dispositif Samsung Gear VR.

    Crédits: Image: Ozwe Games
  • VRtillery est l'autre jeu développé par Ozwe Games pour le masque de réalité virtuelle de Samsung.

    Crédits: Image: Ozwe Games
  • Samsung a présenté son dispositif Gear VR avec le jeu Anshar Wars cette semaine à San Francisco et va le proposer sur son app store dès la commercialisation du masque de réalité virtuelle début décembre.

    Crédits: Image: Ozwe Games

La Suisse ne faisait pas figure jusqu'à récemment de place-forte du développement des jeux vidéo. Mais rien ne dit que cela ne changera pas à l'avenir. Et l'un des acteurs de cette révolution pourrait être Ozwe Games. Quelques mois après avoir séduit les spécialistes des masques de réalité virtuelle avec les performances de pilotage de leur jeu, les développeurs romands viennent de frapper un nouveau grand coup.

Alors que Samsung a annoncé en milieu de semaine que son masque de réalité virtuelle, le Samsung Gear VR, serait commercialisé début décembre (pour 200$ sans la manette de jeux et 250$ avec), une gamme de jeux et d'apps sera disponible dès que le casque sera branché et allumé. Mais dans cette gamme naissante, un seul jeu est disponible en mode multiplayers. Et Anshar Wars est un jeu suisse, signé par les équipes d'Ozwe Games.

Le suivi Samsung et Oculus, l'expérience et le support de Jason Rubin

«Nous avons pu bénéficier de la confiance et du support financier de Samsung et Oculus qui nous ont accompagné durant tout le parcours, avec l'expérience de Jason Rubin, star des créateurs de jeux vidéo qui a notamment dirigé la série des Crash Bandicoot, qui a suivi tout le processus mené dans nos studios», explique Stéphane Intissar, CEO et développeur d'Ozwe Games.

Anshar Wars a été choisi par Samsung pour des démonstrations cette semaine à San Francisco dans le cadre de la Samsung Developper Conference 2014. «Il y a d'autres projets de jeux en mode multiplayers, mais nous sommes les premiers à avoir mené le développement jusqu'à son terme. Avec Anshar Wars, pour la première fois dans l'univers de ces masques, des gens peuvent interagir dans un environnement virtuel», précise Stéphane Intissar, «et c'est très fun ! ».

Et l'exploit n'est pas mince, car le masque Samsung Gear VR propose deux angles de vues sur un écran de smartphone du Samsung Galaxy Note 4. «Il nous a fallu arriver à un double rendu à une vitesse de 60 frames par seconde. Si nous n'étions pas à cette vitesse, les utilisateurs pourraient se sentir mal en voyant les images, car cela entrerait en conflit avec l'oreille interne», développe le CEO d'Ozwe Games. La difficulté a donc consisté à mettre au point un système dont les performances s'apparentent à celles de deux jeux qui tourneraient à 60 frames par seconde. Et cela tout en imaginant les interactions possibles et en gérant la connexion réseau.

Un autre jeu avec VRtillery

Dans quelques semaines, le grand public pourra acquérir le Samsung Gear VR. Et les amateurs de jeux vidéo trouveront alors sur leur app store un jeu made in Swiss parmi les offres les plus poussées technologiquement. Mais ils pourront aussi varier les plaisirs avec un autre produit d'Ozwe: «VRtillery est un jeu de stratégie revisité pour la VR. Dans un environnement futuriste post-apocalyptique à la MadMax, on lance des boulets sur des voitures pour faire capturer des morceaux d'U-453, élément radioactif très précieux», glisse Stéphane Intissar. La société suisse de développement de jeux vidéo se fait donc une place de choix dans l'univers de la réalité virtuelle.

Et l'entreprise basée à Lausanne reste aux aguets quant aux développements futurs: Samsung multiplie en ce moment les axes de recherche sur la réalité virtuelle. Ainsi, le Project Beyond se matérialise sous la forme d'une caméra 3D Full HD à 360°. Grâce à ce dispositif, le porteur d'un casque de réalité virtuelle pourra visiter n'importe quel endroit en direct. A terme, cela pourrait même permettre aux utilisateurs de se retrouver au coeur de l'action d'un film ou d'un événement.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."