Bilan

Le cahier réutilisable écolo, une invention prometteuse sur Pepsee.ch

Conçu par deux entrepreneurs romands, le WhyNote Book a remporté la médaille d’or du Salon International des Inventions à Genève. Découvrez tous les produits actuellement soumis au vote sur la plateforme Pepsee!

Un matériel d'écriture effaçable vous permet d'utiliser le WhyNote Book à l'infini. Une invention signée par deux Romands.

Les projets affluent chez Pepsee, la plateforme commune de QoQa et Bilan dédiée aux projets innovants.

Médaille d’or du dernier Salon International des Inventions de Genève, le WhyNote Book se présente comme  un cahier dont le contenu peut s'effacer comme sur un tableau blanc. Avec l’avantage d’avoir la taille d’un bloc-note et d’entrer dans votre sac.

Derrière ce produit « swiss made », Julien Debroux (26 ans) et son partenaire Gregory Dietrich. « Nous avons déjà conclu des accords pour la distribution avec une cinquantaine de points de vente, dont Nature et Découverte, ainsi que Manor à Genève », se félicite Julien Debroux. Pour que le WhyNote Book soit en vente sur Pepsee.ch à des prix préférentiels, rendez-vous sur le site et votez.

Diplômé de l’Ecole de management et de communication (EMC) à Genève, le jeune homme a lancé sa société D&D dès la fin de ses études, en 2011. La firme a déjà à son palmarès la marque Bill's Watches, des montres fun et colorées à bracelets interchangeables.

Un succès: la première collection s’est écoulée à plus de 200 000 exemplaires. Les bénéfices ont été réinvestis dans le conception et le lancement du WhyNote Book. « Il y existe aussi un grand potentiel dans la personnalisation de calepins par des grandes compagnies pour leurs collaborateurs. L’utilisation d’un matériel d’écriture réutilisable permet des économies conséquentes de papier », poursuit l’entrepreneur.

Voici le WhyNote book en vidéo.

 

Deux autres projets attendent aussi vos votes. D’abord, le scooter électrique Mobetool de Jacques Hess (50 ans). Silencieux et jouissant d’une grande autonomie, ce deux-roues parcourt 100 kilomètres pour 4 centimes d’électricité. « L’idée m’est venue lorsque j’étais en voyage professionnel en Chine. Là-bas, tout le monde se déplace avec ce genre de scooters. Nous avons développé un modèle adapté à la Suisse sur la base des véhicules chinois », relate Jacques Hess.

L’ingénieur dirige à Prilly (VD) une petite société active dans les panneaux solaires pour les particuliers : GTS Solar. Il reprend : « Le scooter a été élaboré dans le cadre de l’entreprise et complète bien notre offre dans les énergies renouvelables. Il nous a fallu plusieurs années pour faire aboutir le projet et obtenir les homologations nécessaires. Nous avons déjà vendu une quarantaine de Mobetool par bouche-à-oreille. Aujourd’hui, nous sommes prêts pour une phase offensive de vente. »

Quant à lui, Patrick Wunderlin (33 ans) a créé en 2014 le site de commerce en ligne Eloa qui se profile comme la vitrine pour l’artisanat en Suisse. « L’idée m’est venue un jour où je voulais offrir en cadeau à mon père un objet fait à la main. Or, en dehors de la période des marchés de Noël, on ne sait guère où s’adresser pour trouver de l’artisanat. » Entrepreneur passé par des études d’ingénieur et de médecin, il monte sa plateforme Internet et commence à recruter des artisans intéressés à y être représentés. Le site se finance par une commission prélevée sur les ventes.

« Eloa se veut moins impersonnel qu’eBay car j’assure personnellement le service à la clientèle », reprend Patrick Wunderlin. Ce dernier est déjà à l’origine du site participatif des horaires d'ouverture en Suisse Ligoo.ch. L’adresse connaît un grand succès avec 230'000 visites par mois et plus de 12'000 établissements renseignés. « C’est grâce à Ligoo que j’ai pu créer Eloa », rapporte-t-il.

Si vous aussi, vous avez des idées innovantes, annoncez-vous sur Pepsee.ch. La plateforme vous offre une visibilité convoitée, ainsi qu’un accès direct aux deux communautés réunies.

Et toujours en vente sur Pepsee.ch avec un nouveau stock, car le premier est déjà épuisé: Magnetic, le post-it magique.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."