Bilan

Le marathon des 1000 inventions

Bertrand Piccard, psychiatre explorateur, va prochainement repartir pour un nouveau tour du monde, celui des solutions écologiques labélisées et rentables à faire connaître. Par Anna Aznaour

  • «Ces produits doivent être déjà commercialisables, crédibles et, surtout, financièrement profitables» Bertrand Piccard, Fondation Solar Impulse

    Crédits: Dr
  • Le label Solar Impulse Efficient Solution définit la rentabilité des produits écologiques.

    Crédits: Dr

Chose promise, chose due. En 2016, Bertrand Piccard s’engageait, auprès des chefs d’Etats réunis à Marrakech, à leur apporter des solutions concrètes et rentables pour protéger l’environnement. Afin de marquer les esprits à cette COP22, il fixait même le nombre exact des «remèdes» écologiques qu’il leur présenterait sur un plateau: 1000!

Les douze mois suivants ont été consacrés à la création du label Solar Impulse Efficient Solution, le seul au monde qui définit la rentabilité des produits écologiques. Tous doivent donc être déjà commercialisables, crédibles et, surtout, financièrement profitables, aussi bien à leurs créateurs qu’à leurs usagers. Réparties en cinq catégories, ces solutions empoignent les maux de l’humanité, des énergies renouvelables à la mobilité, de la construction à l’industrie et à l’agriculture, sans oublier l’eau.

Galvanisées par la taille du défi, car, c’est bien connu, les petits rêves n’entraînent personne, les propositions commencent à affluer des quatre coins de la planète. La course aux 1000 solutions labélisées est lancée en 2018, l’année où Greta Thunberg, «la madone» des écoliers révoltés, fait sa première grève pour le climat. En janvier 2021, ce sont déjà 910 solutions concrètes provenant de 728 startups, entre autres, qui sont recensées par le label. Parmi ces bijoux d’inventivité, la technologie de la société française Qarnot Computing, qui utilise la chaleur perdue des serveurs informatiques pour chauffer des bâtiments. Ou la voiture électrique solaire de la société néerlandaise Lightyear pour cinq passagers avec une autonomie de 800 kilomètres sans recharge. On trouve également 102 solutions suisses, dont les substrats aux champignons pour dépolluer les sols créés par Edaphos, le matériau de construction, recyclable, qui s’autorépare grâce à la chaleur de CompPair Technologies, ainsi que la technologie de Clean Air Enterprise qui aide les systèmes de ventilation à générer de l’air sans particules ni ozone.

so

Si les idées et les initiatives ne manquent pas, les conditions d’accès à ce sésame sont très strictes. «Premièrement, le produit doit déjà être prêt et rentable. Deuxièmement, seuls les entreprises et organismes qui ont été acceptés en tant que membre de World Alliance for efficient solutions peuvent postuler pour le label. L’adhésion, par ailleurs sans aucun frais, à cette alliance créée par la Fondation Solar Impulse est essentielle, car elle est la garante d’une unité de valeurs et d’acceptation de la charte éthique», explique Bertrand Piccard. Une sorte de ligne de conduite commune donc pour réunir en réseau la crème des têtes éclairées de la planète, ce qui offrira une large visibilité à leur travail. Alors que celui du visionnaire suisse et de son épouse n’est que du bénévolat, les 40 employés de la Fondation Solar Impulse sont des salariés, rétribués grâce au budget basé sur les cotisations de 16 partenaires financiers, dont Nestlé, BNP Paribas, Breitling, etc.

La barre des 1000 solutions sera, sans nul doute, atteinte en 2021, et le voyage auprès des dirigeants est déjà programmé pour la fin de l’année. Même le président polonais, tant décrié pour son conservatisme à l’égard de l’écologie, a fait montre d’intérêt pour les solutions en question. «Il faut comprendre que la plupart des gouvernants voient l’écologie comme un frein pour l’économie de leur pays. A nous de leur prouver le contraire de manière très concrète», conclut Bertrand Piccard.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."