Bilan

La startup qui cartonne sur le web cette année est suisse

Avec son système qui permet de scanner n'importe quel document et en faire un pdf, la startup zurichoise smallpdf cumule cinq millions de connexions et plus de 20 millions de documents sur les 30 derniers jours.

Avec smallpdf, il est possible de transformer facilement de nombreux fichiers au format pdf et de les envoyer dans le cloud pour les stocker.

Crédits: Image: smallpdf

Et si la prochaine startup blockbuster était suisse? La scène helvétique des jeunes sociétés actives dans l'innovation regorge de pépites, mais rares sont celles qui deviennent des blockbusters, ces compagnies au potentiel mondial capables de rejoinde dans la galaxie du web des Facebook, Instagram, Uber, WhatsApp, Viber, Dropbox, Evernote ou Spotify... Ces dernières années, Doodle a percé mais sans atteindre le niveau de réussite de ces grands succès (pour la plupart américains).

Les venture capitalists, business angels et autres détecteurs de talents continuent de scruter l'écosystème des startups suisses pour dénicher la prochaine perle qui pourrait être apte à s'imposer sur la scène mondiale. Et ces derniers jours, un frisson parcourt le web. L'épicentre se situe à Zurich où smallpdf connaît un trafic inhabituel pour une startup: cinq millions de connexions et plus de vingt millions de documents transformés.

La sécurité des données, élément du succès

Ces chiffres correspondent davantage à ceux des startups les plus prometteuses aux Etats-Unis. Mais il est vrai que les Zurichois détiennent peut-être une «killer app» avec cette solution qui permet de convertir des fichiers de nombreuses origines au format pdf, mais aussi inversement. Photos en jpg, textes en Word, tableaux en Excel, les slides en PowerPoint,... de nombreux formats sont éligibles à la solution smallpdf, qui propose aussi d'imprimer les pdf des utilisateurs et de les envoyer en version papier. «Nous proposons près de 80% des fonctions les plus utilisées d'Adobe Acrobat», explique Mathis Büchi, l'un des cofondateurs de la startup.

L'offre élargie fin février puis début avril semble séduire bien au-delà des frontières suisses avec de nombreuses connexions étrangères. L'un des atouts majeurs de smallpdf est la sécurisation des données: «Nous effaçons les données de notre plateforme une heure après leur téléchargement par l'internaute par exemple», assure Mathis Büchi.

Un capital entre les mains des fondateurs

Ce dernier a créé smallpdf avec Manuel Stofer et Lino Teuteberg en août 2013. Etonnament, la plateforme n'a pas été financée via un investisseur mais uniquement grâce à la publicité et aux fonds investis par les trois cofondateurs. Une autre source de revenus est issue de la vente de logiciels basés sur les solutions développées pour la plateforme.

Et cette indépendance, les trois compères ne semblent pas décidés à l'abandonner: «Nous voulons continuer à grandir vite et par nos propres moyens», affirme Mathis Büchi. Mais pas question de se brider pour autant: si le capital reste entre les mains des trois cofondateurs, l'équipe s'étoffe avec un premier recrutement opéré ces derniers jours et une nouvelle embauche prévue très prochainement. Il reste un long chemin jusqu'à rejoindre les blockbusters américains, mais le boom vécu par smallpdf ces dernières semaines peut donner des espoirs au vu de la vitesse de la croissance connue.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."