Bilan

La start-up qui neutralise les ondes du mobile

Actuellement, nul ne peut affirmer péremptoirement que les ondes produites par les téléphones mobiles sont nocives pour l'organisme des utilisateurs. Mais personne ne peut non plus affirmer le contraire. «Dès lors, il nous a paru intelligent d'appliquer le principe de précaution en mettant sur le marché un étui qui protège des rayonnements GMS et wi-fi», explique Martin Perruchoud, 22 ans, stagiaire bancaire, qui gère la communication d'une nouvelle start-up, Waveoff.L'aventure de copainsCette société à responsabilité limitée a une autre particularité: elle vient d'être fondée, en novembre dernier, par quatre étudiants dont l'âge cumulé reste loin d'un siècle! Christophe Tavelet Matthieu Pernet étudient à la Haute Ecole spécialisée (HES-SO) de Sierre, tandis que Martin Perruchoud effectue un stage bancaire à Saint-Gall où Christophe O'Connell est en faculté d'économie à la HSG.Ce sont les deux Christophe qui ont eu l'idée d'appliquer aux housses de natel une plaque protectrice inventée à d'autres fins par Jean-Daniel Rochatet dont l'alliage reste soigneusement secret. Les quatre potes ont trouvé ensuite un fabricant suisse pour les étuis qui permettent aux accros de la téléphonie mobile de calmer certaines appréhensions pour leur santé. «Nous avons développé une gamme de housses en cuir de haute qualité incluant la possibilité de varier les coloris et les designs. Ces étuis intègrent la plaque de protection brevetée dont on a pu démontrer l'efficacité en termes d'isolant électrique», commente Christophe Tavel. «Par la finition de nos produits, nous visons le moyen et le haut de gamme», précise Matthieu Pernet, qui est l'homme des chiffres du groupe. De l'étui le plus simple à la coque avec rabat pour iPhone, les prix s'étagent entre 55 et 100 francs. Mais les entrepreneurs en herbe n'ont pas (encore) oublié les petits budgets de leurs camarades étudiants: pour une quarantaine de francs, il est aussi possible d'acquérir uniquement la plaque de protection. Cette dernière peut en effet être facilement découpée et glissée dans n'importe quelle housse de natel.Une distribution à organiserLeur fraîcheur et leur enthousiasme n'empêchent les initiateurs de Waveoff de prêcher un discours très responsable. «Notre étui est efficace contre les ondes émises par le téléphone mobile. Il ne prétend pas protéger des rayonnements produits par les antennes GMS ou wi-fi. Mais ceux-ci sont en principe moins incisifs pour le corps humain, car la distance est plus importante. Idem, Waveoff n'a pas d'effet quand on téléphone», souligne Christophe Tavel. C'est pourquoi la jeune firme conseille vivement l'usage systématique d'un kit mains libres.Conscients de leurs responsabilités, les jeunes entrepreneurs souhaitent encore obtenir pour leur produit une certification par un organisme agréé ou une haute école. «Les tests effectués avec nos partenaires fabricants montrent que cela fonctionne. Mais une certification permettrait de nous démarquer clairement d'autres produits dont l'efficacité est douteuse, voire inexistante...», ajoute Christophe Tavel.En un trimestre d'activité, fondée avant tout sur le bouche à oreille, les résultats sont déjà intéressants. «Grâce à notre site Internet, nous avons vendu une centaine d'étuis. Mais notre défi actuel tient à trouver des canaux de distribution» relève Martin Perruchoud. Sans les avoir encore abordés, il craint que les opérateurs tels que Swisscomou Orange soient peu enclins à promouvoir un produit qui n'exclut pas que la téléphonie mobile puisse être nocive. C'est pourquoi, les nouveaux entrepreneurs veulent maintenant démarcher les chaînes d'électronique de loisir, les grands distributeurs, voire les pharmacies. Car c'est la réussite dans ce domaine qui permettra à Waveoff de surfer vraiment sur la vague... du succès.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."