Bilan

La start-up qui livre du cash à domicile

Smood, la plateforme de commande de plats de restaurants, continue son développement grâce à une nouvelle app et une offre de bancomat en ligne.
  • Smood livrera bientôt du cash à domicile.

  • Smood livre des plats et de l'argent liquide.

Smood, le service de livraison de plats à domicile fondé en 2013 à Genève par Marc Aeschlimann, lance une nouvelle application et un service de livraison de cash à domicile grâce à son partenariat avec la société Sonect.

Alors que la BNS lancera le 17 mai prochain son tout nouveau billet de 20 francs, Smood dit être le premier bancomat virtuel en ligne qui livre du cash à domicile. Pour l’heure, le montant est plafonné à 200 francs, mais à terme les sommes en liquide pourraient être plus élevées.

C’est à travers la société de paiement Sonect, une start-up fintech dont Marc Aeschlimann est également partenaire, que les clients pourront commander du cash. L’argent est ainsi débité directement du compte client. «Avec Sonect, nous entrons dans un concept de création de guichets automatiques virtuels», explique Marc Aeschlimann. Sonect collabore pour ses débuts principalement avec La Poste et toutes les principales sociétés de cartes de crédit. 

Etant donné les coûts en termes d’installation et de maintenance des guichets automatiques, ce nouvel acteur entend révolutionner le marché en livrant l’argent liquide directement chez le client ou en leur permettant de le retirer dans l’un des établissements partenaires. «Avec 60% des échanges qui se font encore en cash, la Suisse est le pays en Europe qui utilise le plus d’argent liquide», souligne l’entrepreneur genevois. D’ailleurs, Sonect a négocié avec la BNS pour obtenir 10'000 francs de nouveaux billets de 20 francs à livrer chez ses clients via Smood.ch

Nouvelle app pour commander son plat

Smood vient d’inaugurer également une toute nouvelle application mobile pour faciliter l’expérience client. La livraison de repas est garantie en moins de 45 minutes sans compter que le client peut tracer directement sa commande en temps réel. Le service, disponible à Genève et Lausanne, et, depuis peu à Zurich, entend étoffer son offre en ouvrant cette année des points à Berne, Bâle, Lucerne, Fribourg et Nyon. 

La start-up, qui emploie près de 30 personnes, collabore pour l’heure avec près de 200 restaurants dans les trois villes où elle est présente. Elle enregistre environ 1000 commandes par jour dont 65% durant la soirée.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."