Bilan

La réalité virtuelle fait son show à Crans-Montana

Et si l'univers de la réalité virtuelle constituait le nouveau secteur moteur de l'économie digitale? L'année 2016 voit arriver sur le marché des équipements et des services. Et la Suisse entend se placer dans ce domaine. Du 6 au 8 mai, Crans-Montana va accueillir le premier World VR Forum.
  • Les masques de réalité virtuelle arrivent sur le marché grand public en 2016, et le secteur est en passe de décoller.

    Crédits: Image: AFP
  • Les visiteurs du World VR Forum pourront tester divers équipements de réalité virtuelle à Crans-Montana.

    Crédits: Image: AFP
  • Alors que la saison hivernale s'est achevée récemment, Crans-Montana a choisi d'accueillir le World VR Forum, grâce à ses infrastructures en matière de congrès.

    Crédits: Image: DR

Après les jeux en ligne, les réseaux sociaux, la sharing economy,... la réalité virtuelle pourrait-elle jouer le rôle de moteur de l'économie digitale dans les années à venir? En tout cas, 2016 s'annonce faste pour la VR (Virtual reality): Samsung, HTC, Oculus,... de nombreux fabricants arrivent avec des versions commerciales de leurs masques de réalité virtuelle. Dans les points de vente ou sur les sites en vente en ligne, le Gear VR, le Rift et le Vive se disputent les faveurs des consommateurs.

Lire aussi: La réalité virtuelle, avenir de la téléphonie mobile

Pourtant, la réalité virtuelle n'est pas née voici quelques mois. Le concept a plusieurs années et les technologies sont développées depuis bientôt une décennie par les startups de la Silicon Valley et les géants asiatiques.  Une étude intitulée Virtual & Augmented reality, the next big computing platform, commandée par Goldman Sachs Research a évalué à 80 milliards de dollars d'ici 2025, dont 75% pour la rédalité virtuelle et 25% pour la réalité augmentée.

Les potentiels de la réalité virtuelle/augmentée selon Goldman Sachs Research

Cependant, dans ce qui ressemble une fois de plus à une lutte entre les Etats-Unis et l'Asie, la Suisse pourrait tirer son épingle du jeu. Certes, aucun fabricant de masque n'est basé sur le sol helvétique. Mais la créativité et le talent des entrepreneurs, des ingénieurs et des développeurs suisses a donné naissance à de nombreux concepts passionnants pour utiliser la VR: avec Birdly, il est possible se vivre les sensations d'un oiseau qui survolerait un territoire ou une ville; la startup Artanim Interactive invite à découvrir en duo (et en interaction) des tombeaux égyptiens ou d'autres lieux mystérieux reconstitués; Ozwe Games a vu les fabricants saluer les prouesses technologiques de son jeu vidéo Anshar Wars; MindMaze contribue au rétablissement des victimes d'AVC en trompant leur cerveau via un casque,...

Ces pépites suisses ne sont que la partie émergée de l'iceberg: dans les laboratoires de l'EPFL et de l'ETHZ, mais aussi dans les incubateurs de startups du pays, nombre d'ingénieurs travaillent à traduire en applications les promesses de la réalité virtuelle. Car l'horizon des possibles semble sans limite dans ce domaine, aussi bien dans le B2C que dans le B2B (60% pour le premier, 40% pour le second, selon l'étude Goldman Sachs Research).

Un rendez-vous pour réfléchir, échanger, réseauter et envisager des projets

Toutefois, en dépit de ces potentiels fantastiques, la réalité virtuelle n'avait pas encore à ce jour d'événement dédié en Europe. Certes, nombre de festivals dévolus à l'image ou au digital réservent une place aux créations et applications VR, du Festival Tous Ecrans de Genève au Festival de Cannes en passant par le Mobile World Congress de Barcelone. Mais il manquait une grand-messe dévolue spécialement à cette branche et à ses dérivés. C'est donc sur ce créneau que se sont lancés des passionnés basés à Genève. Leur idée: offrir une tribune visible à la réalité virtuelle vis-à-vis du grand public mais aussi des entrepreneurs et des ingénieurs, tout en permettant à toutes les personnes impliquées dans la branche de disposer d'un rendez-vous afin de réfléchir, d'échanger, de réseauter et d'envisager des projets.

D'abord envisagé dans le Chablais vaudois, l'événement va finalement prendre place du vendredi 6 au dimanche 8 mai en Valais, à Crans-Montana. «Nous avons rencontré là des interlocuteurs passionnés par le sujet et avec des infrastructures idéales pour un tel événement», note Salar Shahna, directeur créatif du World VR Forum. Le président de l'Office du tourisme de Crans-Montana s'est largement impliqué pour que la station valaisanne puisse accueillir cet événement.

Pendant trois jours, tous les acteurs du domaine seront sur les hauteurs du Valais. Du monde de la création artistique aux univers des réseaux sociaux, de nombreuses facettes pourront exposer leurs dernières avancées. En 1978, Randal Kleiser réalisait Grease, un film qui est devenu culte pour une génération. Près de quarante ans plus tard, il travaille sur une série en réalité virtuelle. Bruce Wooden quant à lui est Head of developer and community relations d’Altspace VR, plus grand réseau social VR au monde: le Facebook de la réalité virtuelle. «Les deux premiers jours proposeront une succession de conférences courtes et dynamiques sur des thèmes aussi divers que les jeux vidéo, la pédagogie, les applications de santé, le tourisme, la pornographie, ou encore les dangers des casques VR», annonce Salar Shahna.

Expérimentations multi-sensorielles

Acteurs internationaux, mais aussi suisses. Ainsi, Stéphane Intissar, CEO du studio lausannois de jeux vidéos Ozwe Games, viendra présenter les sensations que peuvent vivre les joueurs d'Anshar Wars. Pour lui, «la création de cet évènement sur le territoire suisse est l‘occasion de montrer les talents locaux en terme de VR sur la scène internationale, et de susciter l intéret des industries locales pour cette technologie». Il ajoute que «les résultats présentés par Ozwe dans le monde de la VR montre que dans cette industrie croissante, la Suisse peut se faire une place de leader technologique. Les ingrédients sont tous présents, il “suffit” de les reunir, les catalyser et le jeu Anshar Wars 2, qui est la production la plus aboutie pour les casques GearVR prouve que c est réalisable en s’y prenant à temps».

Pas question toutefois de s'émerveiller béatement. Certains échanges analyseront également les dérives et dangers possibles des masques de VR, autour de questionnements sociologiques et philosophiques.

Pour le grand public, il sera possible d'expérimenter les réalisations actuelles. Pour ce faire, les visiteurs sont invités à s'inscrire à l'avance en ligne, afin de bénéficier d'un créneau pour tester en toute quiétude, sans être stressé par les suivants. Et l'expérience sera renforcée par des décors, des installations, des sons et même des parfums dans les espaces de découverte. Afin que l'expérience immersive soit la plus complète possible.

«»

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."