Bilan

La Corée du Sud veut imposer l'autodestruction des smartphones

Pour décourager les voleurs, la Corée du Sud veut implanter sur tous les smartphones un dispositif d'autodestruction à distance baptisé "kill switch" et qui pourrait être activé par la victime du vol de l'appareil.
  • Pour éviter que les voleurs puissent réutiliser ou revendre les smartphones dérobés, la Corée du Sud veut obliger les fabricants à équiper tous les appareils d'un dispositif d'autodestruction à distance.

    Crédits: Image: AFP
  • Le fabricant sud-coréen Samsung a déjà pré-équipé son Galaxy S5 de ce dispositif "kill switch".

    Crédits: Image: Lluis Gene/AFP

Les dispositifs d'autodestruction à distance ne sont plus des gadgets réservés aux James Bond ou aux équipes de Mission Impossible: si le projet du gouvernement de Jung Hong-won venait à aboutir, tous les smartphones vendus en Corée du Sud devraient être équipés d'un dispositif baptisé «kill switch», permettant de rendre impossible l'activation et l’utilisation de l'appareil par des voleurs éventuels mais aussi de garantir la protection des données personnelles de l'utilisateur qui se serait fait voler (ou aurait égaré son appareil).

Pas question toutefois de faire exploser l'appareil ou d'imaginer une fumée s'échapper des orifices du smartphone: le «kill switch» est un blocage de type court-circuit qui n'endommage pas physiquement les éléments mais empêche qui que ce soit d'y accéder ou de les utiliser.

Samsung et LG équipent leurs smartphones

Les constructeurs asiatiques ont déjà pris de l'avance: Samsung a déjà pré-équipé son nouveau modèle, le Galaxy S5, de ce dispositif, et LG va faire de même sur sa nouvelle gamme, dont la commercialisation est annoncée pour juillet. Ces choix anticipent la décision qui devrait être prise dans les prochaines semaines par le gouvernement sud-coréen sur proposition du ministère des sciences et technologies. Ce dernier a travaillé avec les constructeurs pour mettre au point le dispositif. Mais dès 2015 sans doute, tous les appareils, produits localement ou importés, devront disposer du kill switch.

La réflexion sur un tel équipement est venue d'une recrudescence des vols de smartphones dans le pays ces derniers mois: 1,23 million d'appareils ont été déclarés dérobés ou perdus en 2013. Intéressés par cette initiative, d'autres états ont observé les recherches menées en Corée du Sud et pourraient imiter le gouvernement de la péninsule. Aux Etats-Unis, où les vols de smartphones ont explosé ces derniers mois, le débat est intense. Mais les autorités et les associations de consommateurs font face aux puissants lobbys des assureurs et des opérateurs qui se retrouvent alliés pour proposer des assurances contre la perte ou le vol des appareils.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."