Bilan

La Suisse 8ème au classement mondial des startups

Les startups suisses font honneur au pays. En termes de qualité, de quantité et de valeur, elles permettent à la Suisse de se classer au huitième rang mondial en matière de startups. En première place: les Etats-Unis.

Cette année, huit des dix pays les mieux classés comptent moins de dix millions d'habitants.

Crédits: DR

Derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore le Canada mais devant l’Allemagne, l’Espagne et la France: la Suisse est huitième au classement mondial des startups. Une étude récente de StartupBlink qualifie la Suisse de «surprenamment ouverte à la disruption», avec une mention pour le secteur public. Quant aux villes, ce sont surtout Zurich et Lausanne qui permettent de briller.

Tableau: StartupBlink

StartupBlink met en garde: Zurich est passée à la 53ème position dans le classement des villes comptant les meilleures startups, alors qu’elle figurait avant dans le top 50. «Le grand défi de la Suisse est l’absence d’un réel centre global» estiment les experts qui ont rédigé le rapport. A noter que Lausanne fait son entrée dans le top 100 pour la première fois.

Parmi les villes les plus innovantes dans le monde, beaucoup sont aux Etats-Unis. San Francisco est en tête du podium. Elle est suivie comme l’an dernier de New York, Londres puis Los Angeles et Boston.

Mesure de trois variables

Concrètement, l’étude donne une note à chaque ville - et pays - selon trois mesures. Il y a d’abord la quantité de startups présente sur le territoire en question. Pour cela, Startup Blink a compilé les données envoyées par ses partenaires au sein des différentes régions du monde. Des entités comme Coworker - qui recense les espaces de coworking - ou Meetup - qui tient une base de données des événements de startups - ont aidé.

Il y a ensuite une variable de qualité, qui concerne l’impact observé sur l’écosystème. Par exemple, le nombre d’événements autour des startups ou la présence de bureaux de coworking sont de potentiels indicateurs de la qualité. Les licornes sont en première ligne pour témoigner de la qualité d’un lieu. Les différents partenaires ont fourni d’autres données, telles que les visites mensuelles des sites web ou encore la base de clients.

La troisième mesure est l’environnement entrepreneurial et la masse critique. Le rapport indique utiliser des sources comme le «World Bank Doing Business Report», qui parle de l’environnement nécessaire à une création d’entreprise. Entrent en ligne de compte les infrastructures technologiques mais aussi la bureaucratie.

StartupBlink évoque également les pays dans lesquels le web est censuré. «Nous avons visité des pays dans lesquels des sites de business cruciaux comme LinkedIn, Google et d’autres sont bannis et y opérer est un défi supplémentaire pour les entrepreneurs locaux. Cela affecte leur habileté à construire des projets à conséquences globales».

Coworking: la Suisse la plus onéreuse

Le président de Coworker.com analyse le marché mondial du coworking. Le prix moyen a globalement diminué de 205 dollars à 185 entre 2018 et 2019. La Suisse compte elle un prix moyen de 358 dollars.

Sam Marks souligne que les petites entreprises et les startups ont particulièrement contribué à la croissance du secteur. Le succès est tel que certains espaces de coworking ont transformé leurs espaces communs en bureaux supplémentaires pour les itinérants.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Techno

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."