Bilan

L'iPhone 6 pourrait disposer d'un écran de saphir

Apple aurait passé un contrat avec une firme de l'Arizona pour équiper le futur iPhone 6 d'un écran en cristal de saphir afin de le rendre incassable et inrayable. Ou alors l'iWatch?
  • Apple s'apprêterait à sortir son iPhone 6 avec un écran en cristal de saphir qui serait inrayable et quasi incassable.

    Crédits: Image: AFP
  • La fragilité de l'écran en verre est l'un des principaux défauts pointés par les détenteurs d'un iPhone, mais aussi d'autres smartphones.

    Crédits: Image: DR
  • Un sondage réalisé en mai 2013 révélait que plus du quart des détenteurs d'un iPhone avaient déjà eu leur écran rayé ou cassé.

    Crédits: Image: DR
  • Selon 9to5Mac, Apple aurait passé un contrat avec GT Advanced Technologies pour produire des écrans en cristal de saphir.

    Crédits: Image: DR
  • Des appareils acquis récemment par GT Advanced Technologies srraient capables d'usiner des pièces de grande taille en cristal de saphir.

    Crédits: Image: DR

C'est l'un des principaux griefs des utilisateurs de smartphones, avec la faible autonomie de la batterie: la fragilité des écrans. Un site d'assurance pour téléphones mobiles avait réalisé un sondage en mai 2013: plus d'un quart des détenteurs d'iPhone avaient déjà cassé leur écran lors d'une chute, d'un choc ou toute autre manipulation violente de l'appareil.

Mais ce défaut, qui touche aussi les autres types de smartphones, pourrait être en voie de résolution par Apple. La firme à la pomme travaillerait sur une solution pour son futur iPhone 6 dont la sortie est attendue au deuxième semestre 2014: un écran de cristal de saphir à la place du verre.

Le capteur photo déjà équipé

Ce matériau n'est pas totalement nouveau pour la société basée à Cupertino: le cristal de saphir, extrêmement résistant, équipe déjà les capteurs photo des iPhone 5. Mais l'écran tactile était resté en verre jusqu'à présent. Cela pourrait changer avec le nouvel appareil marqué de la pomme: Apple aurait investi plusieurs millions de dollars dans un deal avec la firme GT Advanced Technologies pour que le site de celle-ci basée à Mesa, Arizona «puisse produire entre 100 et 200 millions d'écrans tactiles en cristal de saphir par an», selon le site 9to5Mac.

Et la thèse de la disponibilité de cet outil pour le prochain iPhone serait accréditée par «une stratégie agressive d'Apple afin que l'unité de production soit opérationnelle dès février 2014», selon le site, généralement bien informé sur les innovations de l'entreprise fondée par Steve Jobs. Autre indice majeur avancé par 9to5Mac: le volume record des exportations de GT Advanced Technologies: celles-ci ont explosé ces dernières semaines. Or, l'iPhone est fabriqué et assemblé en Asie. Enfin, 9to5Mac a pu se procurer des documents attestant l'acquisition d'appareils permettant la production de pièces en cristal de saphir de grande taille. Ce qui tendrait à prouver que le capteur photo ne sera plus le seul composant de cette matière sur le futur iPhone 6.

Une résistance impressionnante

Les qualités de résistance du cristal de saphir sont réellement impressionnantes (comme le montre cette vidéo) et pourraient rassurer des millions d'utilisateurs de smartphones dont les écrans portent les stigmates du temps.

Un doute demeure toutefois sur la destination de ces pièces de cristal de saphir: le coût exorbitant de leur fabrication pourrait faire exploser le prix de l'iPhone 6, ou réduire dramatiquement les marges d'Apple. Si le contrat entre GT Advanced Technologies et la firme de Cupertino ne fait aucun doute, certains comme chez Gforgames doutent de son emploi pour l'écran de l'iPhone 6 et tablent davantage sur des surfaces tactiles en cristal de saphir pour l'iWatch, plus susceptible encore de subir les dommages du temps et les rayures.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."