Bilan

L'armée américaine abandonne Android pour l'iOS d'Apple

Dans la guerre des systèmes pour smartphones, Apple vient de marquer un coup symbolique contre Google: l'armée américaine va renoncer à Android pour passer sous iOS en équipant ses troupes avec l'iPhone 6s.
  • Les soldats font usage de leur smartphone sur le théâtre opérationnel pour divers usages.

    Crédits: Image: DR
  • En opération, les forces spéciales ont notamment besoin de diviser leur écran en deux pour avoir simultanément les images transmises par un drone et leur itinéraire.

    Crédits: Image: DR
  • Les smartphones sous Android ont tendance à "freezer" (se bloquer) quand l'écran est divisé en deux, avec des flux de données actualisées en direct à transmettre.

    Crédits: Image: DR
  • Dans la guerre entre Android et iOS, le système d'Apple remporte une victoire symbolique avec le choix de l'armée américaine en sa faveur.

    Crédits: Image: DR

Le premier semestre 2016 a été marqué par une nouvelle croissance des parts de marché d'Android sur les principaux marchés à travers le monde. L'operating system de Google a gagné des parts aux Etats-Unis (+6,6 points), en France (+2,5 points), en Allemagne (+3), en Italie (+12,1), en Grande-Bretagne (+5), mais aussi en Chine (+5,9). Seul le Japon se démarque avec un recul de 0,6 point. Si le principal concurrent du petit robot vert, l'iOS d'Apple, se maintient ou limite la casse sur la plupart des marchés et que c'est Windows Phone qui perd le plus de plumes, la marque à la pomme est quand même mise en échec à quelques mois de la sortie d'un probable iPhone 7.

Lire aussi: Android dans le viseur des autorités américaines de la concurrence

Pourtant, dans ce contexte difficile pour la firme de Cupertino, une éclaircie est venue de Washington: six ans après avoir opté pour Android, l'armée américaine va renoncer à ses appareils fonctionnant sous ce système pour passer sous iOS. Ce sont désormais des iPhone 6s, fonctionnant sous iOS, qui équiperont les troupes de l'US Army.

Les smartphones sous Android freezent

Les militaires américains perçoivent en effet le Tactical Assault Kit, un ensemble de matériels de combat et techniques, avec notamment un smartphone. En plus des fonctions de communications, le smartphone présente également des avantages lors des opérations. Ainsi, les membres des forces spéciales utilisent leur smartphone pour visualiser en direct les images transmises par les drones lors des opérations. L'écran de l'appareil est alors divisé en deux, une moitiée pour les images envoyées par le drone, l'autre pour indiquer aux militaires leur itinéraire.

Or, les smartphones sous Android qu'utilisaient jusqu'à présent les soldats américains avaient tendance à se bloquer quand il fallait combiner ces deux informations simultanément: ils freezent. Ce qui oblige l'utilisateur à forcer l'arrêt et à redémarrer l'appareil, opération qui occasionne une perte de temps et peut mettre en danger la vie des militaires sur le théâtre opérationnel.

Lire aussi: Apple s’ouvre à Android, une première

Après avoir confié un mandat à une société externe pour trouver une solution, l'armée américaine va passer sur iOS avec l'achat prochain d'appareils iPhone 6s, dont les spécialistes sollicités ont établi qu'ils ne freezent pas dans le cas de figure problématique, comme l'indique le site spécialisé DoD Buzz. Les forces spéciales auraient déjà reçu les smartphones siglés de la pomme, et le reste des troupes  devraient le percevoir dans les mois à venir.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."