Bilan

L'Angleterre va tester la route qui recharge les voitures en roulant

Recharger sa voiture électrique tout en roulant par le biais de chargeurs situés sous le bitume: tel est le projet qui va être testé dans les mois à venir en Grande-Bretagne, comme l'a annoncé voici quelques jours le ministre anglais des transports.
  • Sur un tronçon d'autoroute anglaise, des tests vont être menés pour installer un dispositif de recharge en route.

    Crédits: Image: Highwas England
  • D'importants travaux seront nécessaires pour installer les infrastructures de transmission de l'électricité aux véhicules.

    Crédits: Image: Highways England
  • L'autonomie croissante des véhicules électriques reste néanmoins loin des performances des voitures à moteur thermique.

    Crédits: Image: Highways England
  • Les voitures électriques circulant sur une voie spécialement dévolue pourront voir leur batterie progressivement rechargée.

    Crédits: Image: Highways England
  • A terme, les responsables du réseau autoroutier britannique envisagent que ce dispositif puisse aussi servir à échanger des informations avec les véhicules autonomes.

    Crédits: Image: Highways England

Même si le marché reste encore confidentiel par rapport aux voitures à motorisation thermique, le véhicule électrique progresse vite en Europe. En 2014, 65'199 voitures électriques ont été immatriculées en Europe, soit une hausse de 60,9% par rapport à 2013. Loin des chiffres de vente des automobiles traditionnelles, mais avec un marché dopé par l'arrivée de nombreux nouveaux modèles, comme le prouvait en début d'année les nombreux exemples au Salon de l'auto de Genève.

Reste cependant le problème majeur de ce type de véhicules: l'autonomie pour les longs trajets. En dehors de Tesla avec ses modèles S et X, aucune voiture 100% électrique concurrente ne permet d'aller au-delà des 300km avec une charge complète. Si le véhicule électrique est donc idéal pour des trajets courts, chaque grand voyage oblige à multiplier les arrêts pour recharger les batteries aux bornes disséminées sur les aires d'autoroute, en comptant notamment sur les chargeurs rapides.

Performances actuelles des voitures électriques

Pour résoudre ce problème, des ingénieurs ont depuis plusieurs années évoqué une solution technologique: la recharge des véhicule sans contact via un dispositif implanté dans la route qui transmettrait le courant électrique aux voitures électriques circulant sur la route. Une technologie déjà utilisée par plusieurs constructeurs de smartphones et autres appareils électroniques qui n'ont plus besoin d'être branchés, mais simplement posés sur un socle.

Un investissement de 500 millions de £

Outre Manche, Highways England, l'autorité en charge des autoroutes du pays, a mené une étude de faisabilité sur la mise en place à grande échelle d'un tel dispositif. Remis fin juillet au gouvernement, il conclut à la faisabilité technologique et économique du procédé, et recommande la mise en place de tronçons tests, où des automobiles équipées d'une plaque de réception des émissions électriques émises par la route pourraient mesurer l'efficacité du système en conditions réelles.

Une suggestion retenue par le ministre britannique des routes et des transports, Andrew Jones, qui a annoncé le 11 août que des essais seraient menés. Après avoir déjà injecté 200'000£ dans des études de faisabilité, le gouvernement s'est dit prêt à consacrer des sommes largement plus importantes à cette phase de tests: «Le gouvernement consacrera 500 millions de livres Sterling dans les cinq prochaines années afin de maintenir la Grande-Bretagne en pointe sur cette technologie, ce qui nous aidera à développer l'emploi et la croissance dans ce secteur», a officiellement déclaré Andrew Jones.

Des travaux nécessaires?

L'essai devrait prendre forme dès la fin d'année 2015 avec le choix des tronçons de route qui devraient être équipés. Des travaux seront ensuite menés pour installer le dispositif sous la couche supérieure du bitume. Selon toute vraisemblance, une voie de circulation devrait être réservée aux véhicules électriques avec une signalisation adaptée.

Le dispositif imaginé pour les routes électriques

Certaines voix discordantes se font toutefois entendre qui remettent en cause de tels investissements qui, s'ils étaient généralisés sur des autouroutes entières, se chiffreraient en milliards de livres Sterling. Leur principal argument: les avancées technologiques en matière de capacité des batteries Tesla (dont les brevets sont ouverts), qui pourraient rapidement rendre largement moins utiles ces travaux titanesques sur le réseau routier britannique. Ainsi, Paul Nieuwenhuis chercheur au sein du Centre d'excellence des véhicules électriques de la Cardiff Business School, estime que, «si on se penche sur ce qu'a réussi Tesla au cours des dernières années, il y a tous les six mois de nouvelles avancées dans la technologie des batteries qui permet de gagner en autonomie. Cela (le projet de routes électriques) me semble très ambitieux. Les coûts seront la donnée essentielle et je ne suis pas convaincu que ça vaille le coup».

A ces détracteurs, les responsables de Highways England rétorquent que ces réseaux enterrés pourraient à terme transmettre également des informations aux voitures autonomes et permettre de sécuriser des convois de poids-lourds en mode pilotage automatique.

«»

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."