Bilan

Kooaba, le Shazam suisse de l'image, racheté par Qualcomm

Né sur le campus de l'EPFZ, la start-up Kooaba a développé une appli de réalité augmentée qui permet de reconnaître les objets. Son CEO a annoncé ce vendredi son rachat par le géant américain Qualcomm.

Depuis bientôt une décennie, les détenteurs de smartphones ont fait de Shazam l'une de leurs applis préférées: le programme permet de reconnaître les chansons et musiques. Une start-up zurichoise était partie du même constat en l'appliquant à l'image: une statue, une affiche, une photo ou une pochette d'album renvoient souvent celui qui les voit à des souvenirs mais sans arriver à restituer précisément l'objet, le contexte ou encore moins les informations liées à celui-ci.

Grâce aux logiciels développé par Till Quack et Herbert Bay, les cofondateurs de Kooaba, une photo célèbre en affiche dans la rue, une page de magazine ou la statue d'un dieu antique aperçue lors de vacances en Grèce prennent tout leur sens. Basés sur les technologies de la réalité augmentée et du cloud computing (des serveurs effectuent les calculs statistiques liés à la reconnaissance de l'image et envoient le résultat de leur recherche sur le terminal), les objets sont non seulement identifiés à partir d'une photo ou d'une image en mouvement, mais l'utilisateur obtient également des informations complémentaires.

Un «impact minimal à court terme sur les clients»

Ces performances n'ont pas échappé aux géants américains. Ce vendredi 10 janvier, Till Quack, CEO de Kooaba, a annoncé sur la page d'accueil de son site internet la vente de sa société à Qualcomm, spécialiste des technologies pour la téléphonie mobile: «Je suis heureux d'annoncer que Kooaba a été achetée par Qualcomm Connected Experiences Inc, une société majeure dans le domaine technologique. J'insiste sur le fait que cette acquisition aura un impact minimal à court terme sur nos clients, même si nous n'accepterons plus de nouvelles recherches.» Kooaba devrait rejoindre la plateforme Vuforia, qui propose les solutions Qualcomm.

Contacté par Bilan, Till Quack n'a pas souhaité s'exprimer davantage sur la vente de sa société, renvoyant vers son communiqué où il exprime son «excitation à travailler à l'avenir avec les nouveaux collègues de l'équipe Vuforia sur la reconnaissance visuelle et la réalité augmentée».

Avec les performances de ses logiciels et applications, Kooaba devrait constituer l'un des fers de lance technologiques de Vuforia dans les mois à venir. D'autant que les avantages économiques et commerciaux de ses solutions sont notables: «Avec les capacités de traitement du cloud computing, votre portable vous dira que ce produit est disponible trois rues plus loin avec un rabais de 20%», expliquait Herbert Bay voici un peu plus de deux ans à Bilan. Reconnaître un objet, obtenir des informations à son sujet et savoir où il est possible de se le procurer: Kooaba utilise à plein les potentiels de la réalité augmentée, avec des possibilités de monétisation des solutions très stratégiques.

C'est sans doute ce qui a motivé Qualcomm pour le rachat de cette start-up suisse.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."