Bilan

Intel prend ses quartiers à l'EPFL

Via le rachat de la start-up Composyt Light Labs, le géant des semi-conducteurs ouvre un labo dans le quartier de l’innovation fondé par Patrick Aebischer.

Les fondateurs de la star-up de gauche à droite: Mickaël Guillaumée, Christophe Moser et Eric Tremblay

Le numéro un mondial des semi-conducteurs Intel aura désormais un laboratoire sur le campus de l’EPFL. Cette arrivée s’est faite par le biais du rachat d’une start-up sélectionnée l’an dernier par Bilan dans les 50 startup suisses dans lesquelles investir, Composyt Light Lab. Elle a, en effet, trouvé une solution au principal problème des lunettes de réalité augmentée qui vient d’amener Google à interrompre la commercialisation de son produit phare dans ce domaine: les Google Glass.

L’adoption des Google Glass a été freinée par la mauvaise esthétique et le faible aspect pratique du produit. Spin-off du laboratoire de photonique de l’EPFL, Composyt Light Labs a développé une technologie de traitements des verres qui associé à un micro projecteur laser fait apparaître des hologrammes en haute définition dans le champ de vision. Cela permet d’integrer le dispositif dans des lunettes existantes et de faire apparaitre des informations directement sur la rétine, sans géner le reste de la vision.

L’entreprise doit encore porter cette technologie à maturité en particulier en développant ses outils de traitement des verres. L’arrivée d’Intel, qui construit depuis deux ans un ecosystème dans le domaine de la réalité augmentée, devrait cependant accélérer ce développement. L’ouverture d’un labo à l’EPFL ouvre aussi de nouvelles perspectives à l’ensemble des entreprises de micro-électroniques de la région à commencer par Lemoptix, une autre start-up de l’EPFL, qui a développé le micro-projecteur laser de Composyt.

 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."