Bilan

IBM embarque l’EPFL dans sa quête de l’ordinateur quantique

Les chercheurs lausannois s’ouvrent la voie du calcul quantique avec derrière la possibilité de développer un super calculateur quantique sur base de silicium.

Le premier ordinateur quantique IBM Q System One est accessible à plus de 140 000 utilisateurs qui ont conduit plus de 10 millions d’expérience.

Crédits: DR

Début janvier IBM a dévoilé le premier ordinateur quantique tout en un, le Q System One. Refroidie à très basse température et isolée des vibrations et des ondes électromagnétiques, les matériaux supraconducteurs (sans résistance électrique) de cette machine fournissent non pas des bits comme les commutateurs des circuits classiques (CMOS) mais des Qbits. Autrement dit des supports d’information qui ne sont pas des 0 ou des 1 mais qui peuvent être les deux en même temps.

Machine en ligne

L’intérêt est qu’en superposant ces Qbits on augmente celui des états mesurables. Du coup, la puissance de calcul des ordinateurs quantiques pourrait aller très au-delà de celle des supercalculateurs actuels. Reste que pour l’heure la production de Qbits demeure infime (de l’ordre d’une vingtaine pour le Q Sytem One). De plus, il est nécessaire de rendre redondants ces Qbits pour diminuer le taux d’erreur inhérent à cette architecture.

Pour accélérer les recherches dans ce domaine, IBM a installé un Q System One dans son laboratoire de Yorktown Heights aux Etats-Unis en le rendant accessible en ligne. Le laboratoire de Zurich accueille aussi deux ordinateurs quantiques plus petits.

L’entreprise a aussi lancé l’initiative IBM Q Network déjà rejointe par des partenaires scientifiques comme le CERN, des universités comme Oxford ou le MIT et des entreprises comme ExxonMobil ou JP Morgan.

A l’occasion de la Conférence mondiale des journalistes scientifiques qui se tient actuellement à Lausanne, l’entreprise a annoncé l’extension de ce réseau à neuf nouveaux partenaires académiques dont l’EPFL et l’ETHZurich. Selon le communiqué d’IBM, l’EPFL va en particulier à développer des applications quantiques aussi bien au niveau des senseurs que des communications que des calculs quantiques eux-mêmes. Cette approche baptisée Edge-to-Cloud vise, entre autres, à élargir la communauté des informaticiens quantiques sur le campus lausannois.

Vers un pôle de compétence

L’EPFL a en effet déposé une demande de pôle national de compétence  (NCCR) en collaboration avec le groupe des théoriciens quantiques du professeur Daniel Loss à l’Université de Bâle et IBM Zurich. L’enjeu là est de construire un ordinateur quantique sur la base de puce en silicium – utilisable à température ambiante – afin d’atteindre la barre des 1000 Qbits produit par le circuit.

C’est en effet à partir de ce seuil que la puissance de calcul des ordinateurs quantiques est considérée comme capable de résoudre les grands problèmes de big data (les interactions atomiques des molécules du vivant par exemple) que ne peuvent pas appréhender les super calculateurs d’aujourd’hui.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."