Bilan

Finalisation de l'acquisition d'Avaloq par une société japonaise

Le rachat du spécialiste schwytzois des solutions bancaires numériques par NEC Corporation, coté à la bourse de Tokyo, a été finalisé ce mardi.

Avaloq restera une entité autonome et conservera son siège en Suisse.

L'acquisition d'Avaloq, spécialiste des solutions bancaires numériques, par la société japonaise NEC Corporation a été finalisée, selon le communiqué paru mardi.

Ce rachat, annoncé en octobre dernier et qui valorisait la société schwytzoise à 2,05 milliards de francs, a été finalisé ce mardi après l'obtention des autorisations réglementaires requises. NEC, cotée à la bourse de Tokyo, possède désormais la totalité des actions en circulation d'Avaloq, dont les 45% détenus jusqu'à présent par la société de private equity Warburg Pincus, ainsi que la participation de Francisco Fernandez, le fondateur d'Avaloq, et celle des employés.

Dans le cadre de l'acquisition, NEC Corporation a nommé un nouveau conseil d'administration, le vice-président exécutif de NEC, Masakazu Yamashina, étant le nouveau président de l'entreprise suisse. Le conseil d'administration comptera quatre nouveaux membres, à savoir Tomoki Kubo, Tomonori Hira, Daichi Iwata et Asako Aoyama. Francisco Fernandez et Peter Schöpfer continueront de siéger au sein de l'organe de surveillance d'Avaloq Group.

Ce dernier restera une entité autonome et conservera son siège en Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."