Bilan

Fibre optique: les rivaux de Swisscom invités à changer de faîtière

La faîtière Openaxs, qui a oeuvré à la mise en place d'un réseau de fibre optique concurrent à celui de Swisscom, a mis un terme à ses activités en 2019. Ses membres, des entreprises électriques, sont invités à adhérer à une autre association, Suissedigital.

La construction de la fibre optique dans les villes est quasiment terminée et Openaxs y a contribué. En marge des centres, il est difficile d'échapper au quasi-monopole de Swisscom en raison des conditions cadres de la nouvelle loi sur les télécommunications, regrettent toutefois les deux faîtières.

Crédits: Pixabay

Certaines sociétés ont déjà franchi le pas, indiquent mercredi Openaxs et Suissedigital dans un communiqué. L'énergéticien morgien Romande Energie, le tessinois Azienda Multiservizi Bellinzona (AMB), le soleurois Kommunikationsnetz Däniken et Swiss Fibre Net, basé à Berne, figurent parmi les premiers transfuges.

La construction de la fibre optique dans les villes est quasiment terminée et Openaxs y a contribué. En marge des centres, il est difficile d'échapper au quasi-monopole de Swisscom en raison des conditions cadres de la nouvelle loi sur les télécommunications, regrettent toutefois les deux faîtières.

Intérêts des concurrents

Afin de disposer d'une "base beaucoup plus large" pour défendre les intérêts des concurrents du géant helvétique des télécommunications, Openaxs a ainsi décidé de se saborder, non sans avoir trouvé un partenaire pour reprendre le flambeau. Son héritage perdurera par le biais de Swiss Fibre Net, société fondée par la faîtière.

Cité dans le communiqué, le directeur d'AMB Mauro Suà estime qu'avec Suissedigital les ex-membres d'Openaxs pourront bénéficier d'un "lobbying plus efficace" et des "prestations de coordination à plus vaste échelle".

Sur son site, Openaxs revendique 19 membres à "part entière", dont l'énergéticien fribourgeois Groupe E et les services industriels de villes comme Berne, Saint-Gall, Winterthour, Bienne ou Lucerne. L'opérateur Sunrise, le géant des télécommunications chinois Huawei ou encore le fabricant de compteurs électriques Landys+Gyr figurent parmi les "membres de soutien".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."