Bilan

Dix tendances tech qui ont fait 2015

Fintech, voiture électrique, drone ou encore smartwatch: tour d'horizon des phénomènes technologiques qui ont marqué 2015.
  • Le crowdfunding est devenu mainstream: Avant on finançait un projet, un cadeau, ou une cause humanitaire. Désormais, le financement participatif investit tous les domaines: immobilier, sport, jusqu’à permettre la création de commerces comme Ta Cave à Lausanne. En Suisse comme ailleurs, la tendance se décline sous plusieurs formes: crowdfunding, crowdlending, crowdinvesting…toutes en forte croissance.

    Crédits: FlickR
  • Fintech et banques sont devenues amies: Longtemps ces deux secteurs se sont regardés en chiens de faïence. En 2015, des projets concrets ont émergé. UBS a ouvert la voie en lançant à Londres son premier incubateur dédié à la technologie blockchain qui intéresse aujourd’hui tous les acteurs bancaires. En Suisse, l’ouverture d’un incubateur fintech à Genève illustre l’ébullition en cours.

    Crédits: Dr
  • Les greentechs, nouvel or vert: La COP21 a vu la multiplication de promesses d’investissements publics dans les énergies vertes, impactant déjà les marchés financiers. Et Bill Gates a lancé son propre fonds d’investissements, le Breakthrough Energy Coalition, réunissant 27 milliardaires et/ou industriels, dont Mark Zuckerberg (Facebook), Jeff Bezos (Amazon) et Richard Branson (Virgin), pour permettre aux start-up de conquérir plus rapidement ce marché.

    Crédits: DR Wikicommons
  • Les réseaux sociaux, plus que jamais vitaux: Whatsapp se substitue aux SMS et Facebook a prouvé, avec le succès de son ‘safety check’ activé lors des attentats de Paris, l’importance de ses fonctionnalités, en perpétuel développement.

    Crédits: Dr
  • La voiture sera électrique: Le scandale mondial suite aux fraudes reconnues de Volkswagen, les conclusions de la COP 21, l’apparition d’un nouvel acteur dans le domaine… Malgré les scores décevants de Tesla, la voiture électrique reste l’alternative la plus crédible au moteur à essence.

    Crédits: Dr
  • Uber s’impose: La guerre des taxis a bien eu lieu. S'ils ont été affaiblis, les VTC, Uber en tête, semblent avoir repris du poil de la bête. L’application californienne qui vient de conclure un partenariat avec Messenger gagne ainsi près de 700 millions de clients potentiels d’un coup.

  • Le drone, nouveau joujou: Amazon teste depuis février la livraison par drone aux Etats-Unis. Au printemps c’est la Poste qui s’y est mis, et près d’un million de ces robots volants auraient été vendus à Noël. La bataille pour la régulation du trafic aérien ne fait que commencer.

    Crédits: Dr
  • La smartwatch n'est pas qu’un gadget: 3,6 millions, ce serait le nombre d’Apple Watch vendues en 2015. Un chiffre décevant, selon certains. Reste que de nombreuses marques d’horlogerie ont suivi la tendance, à commencer par le mastodonte Swatch. Et que des rumeurs évoquent déjà une Apple Watch 2 en 2016.

    Crédits: Dr
  • Les emojis sont sexy: Parlez-vous émoji? Les émoticônes sont devenus bien plus qu’un langage. La Finlande en a fait un symbole hype, et ils permettent déjà de commander ses pizzas aux USA. A quand le caquelon de fondue animé pour réserver son restau?

    Crédits: DR
  • Le sans fil s'impose: Casques audio, enceintes, lampes, tables permettant de recharger... Les produits sans fil ne sont plus une utopie. Ikea a d’ailleurs lancé au printemps sa première gamme de meubles intégrant des chargeurs sans fil. Les nœuds dans les câbles, c’est so 2014.

Objet de toutes les spéculations il y a quelques mois, les smartwatches ont bousculé le monde de l'horlogerie traditionnelle, même si elles n’ont sans doute pas provoqué la révolution attendue cette année. Il n'empêche que l’objet incarne certains trends de fond comme l’hyperconnectivité, la mesure de données et le sans fil. Le financement participatif s’est lui démocratisé, tandis que la digitalisation de l’économie a provoqué ses premiers heurts sérieux dans l’économie réelle, avec les conflits entre Uber et les taxis. Tour d'horizon des tendances tech qui ont fait 2015. 

 

Camille Andres

JOURNALISTE

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."