Bilan

Deux étudiants lancent l'Uber de l'auto-école

L'application drive4less met en relation des apprentis conducteurs et des accompagnateurs expérimentés désireux d'aider à effectuer les nombreuses heures de pratiques nécessaires avant de passer le permis.

Les deux fondateurs du projet Drive4less: Tobias Bienz (à g.) et Paolo Piffaretti

Payer près de 100 francs pour une heure d’auto-école ? Voici une perspective effrayante pour l’apprenti conducteur qui n’a personne dans son entourage pour l’emmener faire de la conduite accompagnée. On estime qu’il faut plusieurs dizaines d’heures d’entrainement, en plus des heures d’apprentissage proprement dites, avant d’être prêt pour l’examen. Fort de ce constat, deux étudiants de l’Université de Saint-Gall ont lancé l’été dernier l'applicatino drive4less vise à mettre en relation des élèves conducteurs qui n’ont pas de parents ou de proches pour les accompagner et des conducteurs expérimentés volontaires. Une sorte d'Uber de l'auto-école.

Les explications de la start-up en vidéo

Lire aussi: Démarrage foudroyant pour le Uber des femmes de ménage

Les affaires

 

 

 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."