Bilan

Des pluies de météorites sur demande

Une start-up japonaise s’applique à créer une pluie de météorites artificielle. A l’aide de satellites et projectiles, elle entend illuminer le ciel de différentes villes en 2020.
  • Ce que vise la start-up dans le ciel de Dubaï.

    Crédits: ALE Co., Ltd
  • A New-York.

    Crédits: ALE Co., Ltd
  • Shangaï.

    Crédits: ALE Co., Ltd

Astro Live Experiences travaille depuis maintenant plusieurs année à l’élaboration d’une pluie de météorites artificielle. Le premier essai est prévu au printemps 2020. Les scientifiques s’appliquent à améliorer le satellite qui fera office de plateforme de lancement. Le projet « Sky Canvas» expliqué par l’un des membres de l'équipe: Ai Sato, responsable des ventes et marketing.

Comment avez-vous eu l’idée ? Pourquoi créer Sky Canvas ?

AS: Notre CEO Lena Okajima a eu l’idée, en voyant la pluie de météorites des Léonïdes en 2001, que si des étoiles filantes naturelles surviennent quand les particules de poussières de plusieurs millimètres entrent dans l’atmosphère de la Terre et brûlent, cela pouvait être créé artificiellement.

Okajima a créé ALE Co., Ltd en 2011, et « SkyCanvas» est devenu son projet de divertissement spatial. Au-delà de l’aspect du divertissement, nous espérons aussi contribuer au développement de la science, en utilisant des technologies nouvelles comme ces étoiles filantes artificielles.

Les pluies de météorites naturelles vont rester aussi impressionnantes après un tel spectacle ?

Nous pensons que les pluies de météorites naturelles comme artificielles ont leur propre beauté et leur propre charme. Nos étoiles filantes sont observables à l'oeil nu et à la même distance que les étoiles filantes naturelles, mais elles diffèrent par leur luminosité et leur vitesse de déplacement.

Nous pensons que ce serait génial si nos étoiles donnaient une chance aux personnes de devenir de grands fans des étoiles naturelles et de l’espace en général.

Vous parlez de potentielles applications dans le débarras des débris spatiaux. Il y a-t-il encore un long chemin à parcourir dans ce domaine ?

Nous voyons que les débris spatiaux sont un sérieux problème et voulons continuer à enquêter sur la résolution du problème, à travers notre business. Nos satellites entreront dans l’atmosphère et brûleront complètement 3 ou 4 ans après le lancement. Et ce, peu importe si la mission est accomplie ou non.

Les particules d’étoiles filantes lancées depuis le satellites vont aussi complètement brûler en entrant dans l’atmosphère.

Quant aux projets futurs de ALE, nous espérons contribuer à la réduction des débris spatiaux en utilisant les données récoltées lors de notre observation du comportement de nos particules lancées dans l’espace.

Vous travaillez actuellement sur vos satellites… comment cela avance-t-il ? Le calendrier est-il toujours à jour ?

Oui, il l’est. Nous espérons lancer le premier dans l’espace d’ici le début de l’année 2019. Le second est prévu autour de l’été 2019.

Combien coûtent ces satellites ?

Le coût estimé de l’un des satellites que nous produisons, du développement à la production et l’opérationnel, est estimé à plus d’un milliard de yens. (presque 9 millions de francs).

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de sociétés, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."