Bilan

Des musiques toujours mieux mises en valeur

En guise de cadeaux de Noël, les objets high-tech ont la cote. Et si les personnes sont souvent en déplacement ou ont des voisins particulièrement bruyants, les casques audio peuvent être le bon choix.

Le casque ou les écouteurs: meilleur allié contre les voisins bruyants.

Crédits: DR

«L’enfer, c’est les autres», disait Jean-Paul Sartre. Toute personne qui prend régulièrement trains, trams ou avions le constate. Les nuisances sonores occupent une place de choix dans le classement des actions qui agacent. Un bébé qui hurle devant soi, une personne trop impliquée dans le récit de sa vie sexuelle au téléphone ou les bruits de mastication sont autant de sons qui dérangent.

Plutôt que d’enjoindre à augmenter le volume, les constructeurs d’écouteurs et de casques audio s’attellent à trouver des solutions technologiques. Ils ont ainsi inventé le noise cancelling (contrôle actif du bruit). Cela consiste à produire un son qui compense le bruit ambiant.

Wikipédia présente un schéma simple pour le fonctionnement du contrôle actif du bruit.
Wikipédia présente un schéma simple pour le fonctionnement du contrôle actif du bruit.

L’un des maîtres en la matière est le constructeur Sony. La société japonaise a présenté en septembre 2018 le WH1000-XM3, son dernier casque audio à réduction de bruit. Les journalistes qui l’ont essayé lors du salon de l’électroménager de Berlin - l’IFA - ont salué son efficacité. Le bruit ambiant disparaît au moment de mettre le casque sur ses oreilles. Toutefois, c'est loin d'être le seul casque audio intéressant sur le marché. Chaque marque innove et s'attelle à séduire une clientèle. Ce qui complique les choses étant que chaque personne perçoit le son différemment.

Changer la manière d’écouter

La prise jack a longtemps régné sur le marché des écouteurs. Apple a décidé de l’ôter de ses iPhones en 2016. Le géant américain préconise la technologie Bluetooth. Il s'appuie pour cela sur les Beats by DrDre. La gamme créé par le producteur américain dont la réputation n'est plus à faire propose un seul modèle câblé. Un modèle qui permet de contrôler la musique et les appels avec la télécommande. Le reste des produits est sans fil. La technologie est jugée plus confortable, et supprime les longues batailles pour démêler les écouteurs. «C’est une solution pratique pour écouter en déplacement, mais cela déforme les signaux audio, ce qui a un impact sur la qualité du son» rappelle Audio-Technica, un fabricant japonais bien présent sur le marché des écouteurs et casques audio. Pour combattre ce problème, les fabricants sont nombreux à avoir adopté la solution Qualcomm aptX. Il s’agit d’un algorithme d’encodage capable d’assurer la qualité de la transmission Bluetooth.

L’innovation est bien présente dans le milieu, et permet de se distinguer de la concurrence. C’est pourquoi Beyerdynamic a décidé de s’associer avec Mimi Hearing Technologies. Ces derniers ont créé un test audio - reconnu par l’Université de Berlin - qui adapte les écouteurs à l’ouïe de la personne. Pour imager, le cofondateur de Mimi Hearing Technologies explique: «Pour voir la télévision, certains doivent porter des lunettes pour corriger leur vue. Le principe est le même avec le son, sauf que ce sont les écouteurs qui s’adaptent à l’audition». Henrik Matthies entend ainsi lutter contre le réflexe d’augmenter le volume pour mieux entendre. Quant au choix de s'allier avec Beyerdynamic:  «Tous les professionnels connaissent cette marque» note Henrik Matthies. «Nous avons décidé de nous lancer avec eux pour montrer que ce n’est pas juste un gadget» poursuit l’ingénieur.

Faire un choix dans la jungle

Et si les écouteurs à 200 francs n’étaient pas si inférieurs à ceux à 600 francs ? Les constructeurs tentent de gagner des parts de marché, en présentant des gammes sur tous les segments de prix. «On mesure la qualité à travers le rôle qu’un produit joue dans l’industrie au sens large, et au volume de recherche et développement investis dans le produit» affirme Audio-Technica. Par exemple, chaque marque s'est attelée à augmenter la réserve de batterie de ses produits au cours des dernières années. Certains casques sont capables de diffuser de la musique durant plus de 20 heures. Et les détails sont plus soignés à mesure que le consommateurs augmente son budget.

Se distinguer des autres marques est primordial pour les nouveaux acteurs du marché. Acustom est une marque finlandaise de haut-parleurs design. Elle cherche à s'implanter. «Se lancer dans le marché de l'audio n'est pas facile, puisque c'est très saturé. Il y a des grandes marques qui sont familières à l'audience» admet le directeur des ventes, Mikko Puuronen. La direction prise par sa marque est claire: «On vise les personnes qui sont d’accord d’investir pour expérimenter la musique, mais qui veulent aussi que les haut-parleurs se fondent dans leur décoration» explique Mikko Puuronen, directeur des ventes de la firme finlandaise. Autrement dit, le produit devient un élément de design à part entière.

Les plus initiés feront leurs choix sur les composants techniques, mais les notions de design et de confort restent primordiales. Parmi le vaste choix qui se présente aux consommateurs, il y en a pour tous les goûts. Mikko Puuronen rappelle qu’une bonne qualité de son est accessible à tous. «Cela ne signifie pas nécessairement que c’est cher, il faut simplement trouver la manière d’écouter que l’on apprécie le plus» conclut-il.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."