Bilan

Des applis qui aident à créer des liens

Pas facile de nouer des amitiés dans un monde où règnent les écrans et les échanges virtuels. Pourtant, la technologie peut aussi contribuer aux rencontres physiques. La preuve.

La légende dit qu’il existe une application pour tout. C’est aussi valable pour les rencontres. Nombre d’utilisateurs cherchent l’amour, mais des variantes permettent de se retrouver entre passionnés, qu’il s’agisse de sport, de jeux de rôles, de business ou de tout loisir qui gagne à être partagé. Différentes niches cohabitent, et il est facile de trouver une communauté désirant les mêmes activités que soi. Voici quatre applications qui proposent de trouver chaussure à son pied.

Quatre applis à adopter sans faire un pli

(Crédits: Dr)

Trouver un partenaire pour faire du sport

Smatch Envie de jouer au tennis mais aucun de vos partenaires habituels n’est disponible?

Le principe de Smatch est de pallier cela. L’application, imaginée par trois jeunes issus de l’EPFL et d’HEC Lausanne, vise à mettre en relation des sportifs. Course à pied, grimpe ou encore badminton sont autant d’activités enregistrées dans l’application, qui compte en tout plus de 70 sports.

L’utilisateur se crée un profil dans un premier temps.

Il y rentre ses sports de prédilection, sa fréquence d’entraînement, son niveau ainsi que ses disponibilités.

Une fois qu’il a donné ces informations, il peut regarder les autres personnes présentes sur l’application.

La géolocalisation permet de savoir si elles sont éloignées, et donc de pouvoir prévoir où aller. Ensuite, l’algorithme propose de multiples athlètes à contacter pour s’entraîner.

Là, c’est l’utilisateur qui sollicite son compagnon de jeu en appuyant sur le bouton

«Let’s Smatch».

L’application est gratuite à la fois sur le Play Store et sur l’Apple Store

Où ce sont les femmes qui décident

(Crédits: Dr)
Bumble

Cette appli a un côté résolument féministe. Utilisée à la fois pour rencontrer des partenaires, des amis ou de futurs collègues, Bumble a d’abord été fondée pour résoudre un problème: celui des femmes qui attendent le premier pas. Whitney Wolfe veut que la gent féminine entame les discussions, et qu’elle soit la seule à pouvoir le faire lors d’échanges hétérosexuels. La fondatrice entend «changer les dynamiques de pouvoir désuètes et encourager l’égalité dès le départ».

Si Bumble Date représente la partie relationnelle, Bumble BFF sert à créer des amitiés. Que ce soit pour les nouveaux venus dans une ville ou des gens qui cherchent un peu de compagnie, l’application vise à se faire des amis. Enfin, il existe Bumble Bizz – pour business – qui se veut davantage comme un réseau professionnel. Les utilisateurs peuvent consulter les différents profils pour y trouver des partenaires de travail.

L’application est gratuite à la fois sur le Play Store et sur l’Apple Store

Rejoindre une communauté de passionnés

(Crédits: Dr)

MeetUp Dévolue aux rencontres en tout genre,cette application est utilisée dans bon nombre de villes. MeetUp se remplit de communautés qui se retrouvent pour des balades urbaines, s’essayer à la communication non violente ou des après-midi au skatepark. Les membres sont avertis lorsqu’un événement est programmé. Les utilisateurs de MeetUp rejoignent leurs groupes d’intérêt et sont ensuite libres de s’inscrire ou non aux activités organisées. L’application compte 24 catégories, des animaux domestiques à la danse en passant par les clubs de lecture.

Chacun devrait y trouver son compte pour partager sa passion. D’autant plus que l’application accueille une partie créative qui permet aux membres de soumettre leurs travaux – écriture, art ou autre.

Certains groupes présents dans les grandes villes sont très actifs et proposent une multitude d’événements par jour.

L’application est gratuite à la fois sur le Play Store et sur l’Apple Store

Partir à la chasse aux trésors en ville

(Crédits: Dr)
Geocaching

La chasse au trésor n’a pas d’âge, surtout lorsqu’elle permet de faire découvrir une ville. Le geocaching (équipé d’un GPS) est très en vogue dans d’autres pays. Bien qu’elle n’ait pas été conçue pour créer des rencontres, l’application Geocaching en apporte par la force des choses. L’utilisateur active sa géolocalisation. Etape suivante: il peut voir sur la carte les endroits qui contiennent des caches. Sa mission est ensuite d’aller les chercher. Le profil du «géocacheur» dénombre ses trouvailles et ses succès.

Les férus de chasses au trésor organisent régulièrement des événements et peuvent même communiquer à travers une messagerie intégrée dans l’application. C’est toute une communauté qui s’est créée, pour le moins hétéroclite, constituée autant par des expatriés qui découvrent une ville que par des locaux qui veulent la voir d’un autre œil.

L’application de base est gratuite sur le Play Store et sur l’Apple Store. Elle comporte une partie premium
qui donne accès aux cartes de sentiers, à l’utilisation hors ligne ou encore à tous les types de géocaches.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."