Bilan

Daniel Borel

Même s’il a quitté la tête de Logitech depuis l’année dernière, le Vaudois Daniel Borel reste largement présent dans la firme qu’il a fondée en 1981. Après avoir vu son chiffre d’affaires chuter de 25%, le leader mondial des périphériques pour l’informatique a diminué ses effectifs mondiaux de 15%, soit environ 600 postes. Aujourd’hui le groupe semble avoir passé le pire de la crise et renoue avec les bénéfices depuis septembre. Le plan d’économies mis en place démontre ses effets et les perspectives sont enfin plus réjouissantes. La conclusion du premier bail avec le Quartier de l’innovation de l’EPFL, dont la première pierre a été posée en juin, démontre que la confiance constitue une parade efficace à la crise.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."