Bilan

Coronavirus: front commun des géants d'Internet face à la désinformation

Plusieurs grandes plateformes Internet ont décidé de conjuguer leurs efforts pour combattre la désinformation en ligne sur la pandémie de coronavirus et pour promouvoir des «contenus fiables» sur la crise.

Cette décision intervient au moment où la réponse mondiale à la pandémie s'intensifie et où de fausses informations mettant en doute la réalité même du virus circulent sur Internet.

Crédits: Pixabay

Dans une déclaration commune publiée lundi soir, Facebook, Google, Twitter, Microsoft et Reddit, ainsi que YouTube (propriété de Google) et LinkedIn (propriété de Microsoft) ont assuré «travailler ensemble de manière étroite sur la réponse apportée au COVID-19.»

«Nous aidons des millions de personnes à rester connectées tout en combattant la fraude et la désinformation sur le virus en mettant en avant des contenus fiables sur nos plateformes et en partageant des informations essentielles sur la coordination avec les agences sanitaires mondiales», indiquent les groupes.

«Nous invitons d'autres entreprises à nous rejoindre pour continuer à protéger nos communautés», ajoutent-ils.

Dans un communiqué séparé, Facebook a dit déjà prendre des mesures pour limiter la désinformation et les contenus nocifs sur la pandémie, notamment via l'interdiction de publicités qui cherchent à semer la panique ou à promouvoir des traitements dont l'efficacité n'a pas été démontrée.

Cette décision intervient au moment où la réponse mondiale à la pandémie s'intensifie et où de fausses informations mettant en doute la réalité même du virus circulent sur Internet.

Plusieurs pays ont décrété de strictes mesures de confinement pour contenir la propagation du virus, suivis par plusieurs villes et Etats américains.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."