Bilan

Comment optimiser son compte LinkedIn

De la photo au choix des mots-clés, tout est affaire de stratégie sur internet. Des experts de la plateforme professionnelle livrent leurs conseils pour développer son réseau sur LinkedIn.
  • Jean-Christophe Anna, cofondateur de Link Humans et expert en recrutement mobile et social. Crédits: Dr
  • Dajana Kapusova, informaticienne et spécialiste de LinkedIn. Crédits: Dr
  • Olivier Gossweiler, responsable du marketing digital chez Adecco. Crédits: Dr

Par acquit de conscience, vous vous êtes inscrit sur LinkedIn. Or les recruteurs ne viennent pas à vous et votre réseau professionnel, réel et virtuel, stagne. Il est peut-être temps de vous montrer plus audacieux et de tout mettre en œuvre pour vous faire remarquer. Conseils.

Remplissez tous les champs

C’est la dure loi du clic: peu de recruteurs s’arrêteront sur un profil dénué de visage. Premier élément indispensable, la photo professionnelle est cadrée au niveau des épaules-bras sur fond neutre.

Comme LinkedIn ne connaît pas les limites spatiales du CV traditionnel, les champs, du poste actuel à la formation, doivent être remplis au mieux pour construire son identité professionnelle en ligne.

«Les termes choisis doivent correspondre aux appellations du marché, celles les plus communément utilisées», précise Jean-Christophe Anna, cofondateur de Link Humans et expert en recrutement mobile et social.

Une section souvent négligée, mais qui mérite attention: le résumé. «C’est une excellente vitrine, propice au développement d’un contenu personnalisé. On peut expliquer la direction que l’on souhaite prendre et ce que l’on a accompli jusqu’à présent», détaille Olivier Gossweiler, responsable du marketing digital chez Adecco.

Multipliez les mots-clés

«Plus il y a de mots-clés pertinents, mieux le profil sera référencé sur LinkedIn, mais également sur les moteurs de recherche, souligne Dajana Kapusova, informaticienne et spécialiste du réseau social. Les recruteurs qui utilisent des options avancées vous repéreront plus facilement.»

Multipliez vos compétences et expertises dans les sections correspondantes qui permettent de cibler immédiatement votre champ d’activité et d’intérêt. Mais il faut rester stratégique. «N’utilisez pas des qualificatifs bateau comme «dynamique» ou «efficace»… On veut de vraies compétences», rappelle Jean-Christophe Anna.

Pour choisir les bons mots-clés, inspirez-vous des descriptifs de postes sur les autres profils et sur les annonces professionnelles.

Enrichissez vos contenus

Avec une touche multimédia, votre parcours prend une tout autre dimension. Illustrez vos publications, réalisations ou autres apparitions médiatiques par des vidéos, photos, PowerPoint ou simplement des hyperliens. Une façon dynamique de concrétiser les informations présentées dans votre CV 2.0.

Recommandez et vous serez recommandé

Vos relations LinkedIn peuvent valider les compétences que vous avez listées. L’atout suprême? La recommandation écrite en votre faveur postée sur votre profil. «Commencez par approuver les compétences de vos contacts et rédigez ce qu’ils ont fait pour vous, conseille Olivier Gossweiler. On vous renverra très probablement l’ascenseur.»

Certains utilisateurs «négocient» des recommandations directement avec des collaborateurs et des partenaires clés… Mais attention à ne pas trop en faire. Les comptes qui chassent les éloges sont facilement identifiables.

Soignez votre réseau

Pour Dajana Kapusova, l’utilisateur doit travailler sur la quantité, la qualité et/ou la diversité de ses relations LinkedIn selon ses objectifs: «Le plus important est d’entretenir ses relations en montrant de l’intérêt pour leurs activités. Cela commence lors de la prise de contact, en personnalisant le texte d’invitation à son réseau.»

Participez aux discussions

LinkedIn permet de faire de l’agrégation de contenus selon ses intérêts et ses domaines d’expertise. A vous de partager des informations pertinentes sur votre page d’accueil et dans les groupes que vous suivez.

Commentez et générez des conversations afin de dynamiser votre compte. Mais attention aux excès de zèle, vous risqueriez d’importuner vos contacts et de perdre en crédibilité. Cela vaut notamment pour ceux qui promeuvent leurs propres activités.

Valorisez votre profil

Quelques astuces pour aller plus loin.

– Un système de «drag and drop» vous permet de choisir l’ordre d’apparition des différents éléments du compte (compétences, parcours, recommandations). Placez le plus valorisant d’entre eux en première position.

– La personnalisation de l’URL du profil public – en inscrivant vos prénom et nom à la place de la traditionnelle suite de chiffres – rend votre compte plus attractif et optimise votre position dans les moteurs de recherche.

– Faut-il un profil en anglais? A vous d’en estimer la pertinence selon votre marché cible et vos projets actuels et futurs. Si vous jouez la carte internationale, ne créez pas un nouveau compte.

Ce doublet pourrait s’avérer pernicieux. Préférez l’option «Créer votre profil dans une autre langue». Vous pouvez également parsemer votre page de mots stratégiques en anglais pour faire jouer le référencement en votre faveur.

Dino Auciello

ANCIEN RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Dino Auciello a été rédacteur en chef adjoint à Bilan, responsable de bilan.ch, de novembre 2014 à juillet 2017. Il a rejoint Bilan en 2010, après avoir terminé ses études à l’Académie du Journalisme et des Médias de Neuchâtel.

Du même auteur:

Une PME en héritage: les clés d’une relève familiale réussie
Comment Cenovis s’attaque au marché alémanique

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."