Bilan

Cloak, le réseau social qui permet d'éviter ses amis

Le but d'un réseau social est de garder le contact avec ses amis. Mais l'appli Cloak prend le contrepied de cette ambition et offre à ses utilisateurs de repérer ses amis pour les éviter.
  • Un nouveau réseau social débarque sur les smartphones: Cloak permet de repérer ses amis dans les environs de l'utilisateur.

    Crédits: Image: AFP
  • Cette nouvelle appli se base sur des réseaux sociaux avec géolocalisation pour repérer des contacts dans l'environnement proche de l'utilisateur.

    Crédits: Image: Cloak
  • En s'appuyant notamment sur FourSquare ou Instagram, l'appli repère les contacts sur une carte et indique à l'utilisateur où ils se trouvent par rapport à lui.

    Crédits: Image: Cloak
  • L'utilisateur peut aussi être averti par notification si certains de ces contacts s'approchent de lui.

    Crédits: Image: DR

Repérer géographiquement où sont ses amis, cela pourrait aider à les retrouver. Mais tel n'est clairement pas le but de Cloak, la nouvelle appli qui débarque sur les smartphones. Ce programme se connecte à plusieurs réseaux sociaux utilisant la géolocalisation (Instagram, FourSquare) pour repérer où se situent ses amis, et prévient l'utilisateur si certaines personnes se rapprochent trop de lui et qu'il risque de les croiser.

Pour le créateur de ce réseau antisocial, Brian Moore, «nous sommes arrivés au sommet des grands réseaux sociaux, les projets antisociaux sont en train de prendre de l'ampleur et vous allez en voir de plus en plus sur le marché». Partant de ce principe, il a déjà développé d'autres applis d'évitement: «Unbaby.me» permet de remplacer automatiquement les photos de bébés postées par ses amis sur les réseaux sociaux par des photos de son choix, «Hate with friends» mesure l'animosité potentielle de ses amis Facebook.

«Un mode incongnito dans la vraie vie»

Avec Cloak (qui signifie «cape» ou «masque» en anglais), il veut permettre d'adopter «un mode incognito dans la vraie vie» en évitant une série de contacts inscrits sur les réseaux sociaux compatibles et qui se trouveraient dans les parages. Pour ce faire, l'utilisateur consulte une carte qui géolocalise l'utilisateur mais aussi les personnes qu'il souhaite éviter. Et pour éviter les rencontres fortuites, il est possible d'être averti par notification si l'une de ces personnes se trouve dans un rayon dont les dimensions sont à définir par l'utilisateur.

Le concept n'est pas totalement révolutionnaire: une autre appli, développée par l'Américain Scott Garner, et sortie voici quelques mois, «Hell is other people», proposait également une géolocalisation des contacts dans le but de les éviter. Mais Cloak pousse le concept plus loin encore avec les notifications et autres alertes en cas de proximité.

 

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."