Bilan

Ces objets connectés que nous allons porter en 2016

A l'occasion de la Wearable Expo de Tokyo, tour d'horizon des nouvelles tendances des objets connectés avec les principales innovations qui devraient débarquer en 2016.
  • IBODY24 est une montre connectée créée par l'entreprise coréenne Greencomm. Elle n'a pas de GPS, mais enregistre les mouvements des pieds, calcule les calories brûlées et recommande des exercices physiques.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Sharp a développé un appareil muni d'un capteur afin de mesurer l'état des vaisseaux sanguins et le vieillissement d'une personne. Débouchés: les fitness et les centres de bien-être.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • L'entreprise taïwanaise TSKY a lancé une montre connectée munie d'un GPS qui permet d'enregistrer l'activité d'un sportif pratiquant du golf et de la natation, notamment. Son prix: 140 francs.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Un scanner de code-barre qui se porte au poignet? C'est ce qu'a inventé l'entreprise japonaise Welcat. Par rapport aux produits concurrents, il permet d'avoir les deux mains libres. Prix de l'appareil: 2000 francs.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Grâce à 12 capteurs dans chaque gant connecté développé par Yamaha, un pianiste peut visualiser les progrès à faire pour devenir un professionnel. Autre débouché de ces gants qui arriveront sur le marché d'ici trois ans: l'assemblage industriel.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Développé par Brothers, les lunettes connectées AIRScouter peuvent être reliées à la caméra d'un drone. Ainsi, l'utilisateur peut visualiser ce que voit un drone. Autre débouché : le secteur de la sécurité.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Avec son électrocardiographe intelligent, Union Tool veut révolutionner la médecine. MyBeat mesure l'activité électrique du cœur et envoye directement les données sur le cloud pour une analyse par un médecin.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Comment connaître son taux d'alcoolémie? Avec Floom, un petit appareil développé par la start up italienne 2045 Tech qui se branche directement sur un smartphone et dans lequel on souffle. Résultat après 3 secondes.   

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • L'entreprise japonaise Anicall a développé un collier connecté pour les animaux de compagnie. Grâce à trois capteurs, le propriétaire peut connaître sur son smartphone l'activité de son chien ou chat, ainsi que son humeur.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Grâce à 4 capteurs, ce petit objet de la taille d'une pièce de 5 francs et d'une épaisseur d'un centimètre permet de mesurer la vitesse d'un geste au golf ou au tennis. Rohm le commercialisera dès février au Japon.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Que faire quand on a froid en montagne? La réponse vient de Hotopia, fabricant japonais d'un textile intelligent qui se place dans une jaquette au niveau du cou et qui la chauffe via une batterie.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • Wearvue, le nouveau système optique de Toshiba, doit être relié à des applications. Ne pesant que 50 grammes, les lunettes permettent de visualiser la recherche d'objets ou de s'entraîner à des opérations médicales.

    Crédits: Image: Daniel Eskenazi
  • A Tokyo, la deuxième édition du salon des objets connectés (Wearable Expo) qui s'est déroulé entre le 13 et le 15 janvier a été un succès. Deux-cent dix exposants, en majorité asiatiques, ont participé à l'événement, soit près de deux fois plus que l'an dernier. Près de 18'000 visiteurs s'y sont rendus, soit un nombre comparable à 2015. Cette année, les lunettes connectées ont été tendance, tout comme les montres qui enregistrent l'activité sportive. Tour d'horizon des principales innovations présentées durant l'exposition.

 

Daniel Eskenazi

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."