Bilan

Ce qu’il faut retenir de l’IFA 2018

La grand-messe européenne de l’électronique a pris fin mercredi. Dans tous les secteurs, grands groupes comme jeunes pousses ont dévoilé leurs nouveaux produits. Débriefing.
  • Plus d'une vingtaine de halls abritent les dernières nouveautés dans le domaine de l'électronique.

    Crédits: DR
  • La nouvelle génération de télévisions Samsung sera capable de se fondre dans le décor.

    Crédits: Samsung
  • Tous les groupes actifs dans le secteur de l'électroménager ont présenté leur vision des futures cuisines.

    Crédits: BSH

Berlin est devenue le temps d’une semaine l’endroit rêvé pour découvrir ses futurs achats. L’IFA, un des plus grands salons technologiques au monde, s’est achevé mercredi après une semaine d’annonces et présentations. L’électroménager connecté était largement présent, avec toutes sortes d’appareils pour se faciliter la vie. Les visiteurs ont également pu tester une variété de produits dans tous les domaines. Des télévisions aux casques audio, en passant par les smartphones.

Lire aussi: «La technologie, défi pour les organisations»

Electroménager

Les robots de cuisine vont prendre une toute autre définition à l’avenir. Le groupe BSH, co-entreprise fondée par Bosch et Siemens, croit totalement à l’électroménager connecté. Son CEO Karsten Ottenberg se plaît à imaginer un «écosystème ouvert», dans lequel les produits sont constamment adaptés aux besoins des utilisateurs. Internet s’invite dans les mixeurs, les fours ou encore les frigos. Des capteurs permettent à une intelligence artificielle de savoir ce que la personne cuisine, et d’adapter la température de la plaque en fonction.

Les cuisiniers amateurs et confirmés ont aussi l’occasion de donner leurs ordres oralement. Alexa, d’Amazon, et les assistants Google sont intégrés dans de nombreux objets du quotidien - et la cuisine ne fait pas exception.

La 8K

Les télévisions nouvelle génération arborent toutes le 8K. Les 7680 x 4320 pixels dépassent de loin les 4096 × 2160 de la 4K. Autrement dit: la résolution est meilleure, et donc les écrans sont plus grands. La particularité ? Ces écrans «transforment facilement n’importe quel type de contenu de n’importe quelle source en haute résolution 8K» indique le communiqué de Samsung. Une intelligence artificielle dotée d’un puissant algorithme ajuste les paramètres en fonction de la qualité de l’image, pour le meilleur rendu possible.

Samsung est loin d’être le seul constructeur dans la course, et doit notamment faire face à la concurrence de Sharps, LG ou encore Toshiba. Les premières télévisions sortiront dès cet automne.

Bulle sonore

L’un des clous du spectacle de Sony était la présentation du WH1000-XM3. Derrière ce nom obscur se cache un casque audio qui étouffe largement les bruits ambiants. Le fabricant japonais a déployé de réels efforts en termes de «noise cancelling» et de confort.

C’est toutefois loin d’être le seul, et d’autres acteurs du monde de l’audio ont également présenté leurs nouveautés. Les professionnels de Beyerdynamic ont par exemple collaboré avec Mimi Hearing Technologies, et proposent un casque réglable selon un test d’audition. Concrètement, les résultats permettent de calibrer les basses comme les aigus, de manière à ce que tout le monde entende la musique comme elle a été enregistrée.

De son côté, Audio-Technica a présenté ses premiers écouteurs de sport sans fil. Là encore, la concurrence est forte et chacun tente de sortir son épingle du jeu, grâce à une particularité esthétique ou sonore.

Déplacement urbain

L’une des attractions amusantes du salon était le stand Segway. Les «drift» disposaient de leur propre terrain de jeu. Ces rollers électroniques se fondent dans la gamme habituelle du constructeur américain, et sont destinés à un public plus jeune.

Want to experience our new products for the first time? Come and join us at IFA. #segway #driftw1

Une publication partagée par Segway (@segway) le

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de sociétés, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."