Bilan

Ce dessin animé genevois qui a séduit Hollywood

L’ambiance est à la fête dans les locaux du studio Kenzan. «Les voyages fantastiques de Téo & Léonie» se sont hissés en finale du prix du meilleur film au Festival Vision Summit.

Les aventures de Téo & Léonie sont rendues interactives via les lunettes Oculus Rift.

Crédits: Dr

C’est dans la matinée du 11 février, à cause du décalage horaire, que l’on saura si Kenzan remportera ou non le prix du meilleur film au Vision Summit 2016 à Hollywood. Pas moins de 250 projets ont été soumis au jury de professionnels.

«Vingt et un finalistes ont été retenus pour les sept catégories parce qu’ils offrent des exemples exceptionnels de contenus de réalités virtuelle et augmentée», pouvait-on lire dans un communiqué publié le 12 janvier. C’est dans la catégorie «best film/interactive story» que l’on trouve Les voyages fantastiques de Téo  &  Léonie des Suisses de Kenzan.

Lire aussi: Apelab réanime le cinéma d'animation

Ce dessin animé est en fait un teaser de deux minutes. Depuis un smartphone ou des lunettes Oculus, ses images à 360 degrés s’adaptent en temps réel en fonction de vos mouvements. Il a vu le jour à la suite de la création d’une bande dessinée vendue lors du dernier Salon du livre à Genève.

Kenzan a créé aussi une application Téo  &  Léonie

«L’idée est de favoriser l’apprentissage de l’histoire aux enfants en utilisant la réalité augmentée à certaines pages», résume Pascal Conicella. Le premier tome traite de la Renaissance avec Léonard de Vinci. Trois autres tomes seront présentés lors de la prochaine édition du salon.

Kenzan a créé aussi une application Téo  &  Léonie où l’enfant peut animer des éléments de l’histoire, par exemple faire cracher du feu à un dragon ou encore faire se déplacer une montgolfière. Les Genevois ont réussi à décrocher la voix française de Morgan Freeman, Benoît Allemane, pour faire la voix du conteur.

Lire aussi: Disney met les bouchées doubles dans le cinéma

Derrière Kenzan, on trouve Pascal Conicella et Mélanie Corbat, rejoints pour le volet télévisuel par Pascal Montjovent. Créé en 2006, Kenzan s’est rapidement spécialisé dans la réalité virtuelle. «Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est grâce au soutien de nos clients, à commencer par la marque horlogère Omega, pour laquelle nous avons créé des hologrammes», insiste Pascal Conicella, fondateur de cette PME installée aux Acacias. 

La société vient de doubler de taille grâce à l’arrivée d’un groupe d’investisseurs privés suisses. A ses 250 m2 actuels vont s’ajouter une surface supplémentaire de 350 m2, ainsi qu’un showroom de 110 m2 établi au 5, rue Rousseau. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."