Bilan

Bientôt une «ville Facebook» en Californie?

Le groupe Facebook, propriétaire du célèbre réseau social mais aussi d’Instagram et de Whatsapp, envisagerait de construire une ville entière pour loger ses employés près de ses bureaux dans la Silicon Valley.
  • Avec un coût estimé à 200 milliards de dollars, Facebook City serait le projet de la démesure pour Mark Zuckerberg.

    Crédits: Keystone
  • En rose, la parcelle rachetée par Facebook à la société immobilière Prologis il y a quelques semaines, à proximité de San Francisco.

    Crédits: Silicon Valley Business Journal avec maps4news.com
  • En 2012, l’architecte Frank Gehry et Mark Zuckerberg présentaient la maquette du futur siège social de Facebook, où la société devrait être entièrement transférée d’ici quelques semaines.

    Crédits: Reuters
  • Aperçu en 2012 du nouveau siège social de Facebook créé par Frank Gehry.

    Crédits: Facebook
  • Aperçu présenté en 2013 du projet de construction de près de 400 logements proches des bureaux du groupe.

    Crédits: Facebook
  • Les employés ont déjà investi les nouveaux locaux pensés par Frank Gehry, dans un décor de petite ville. Un modèle pour la future Facebook City ?

    Crédits: (Robert Johnson / Business Insider)
  • Salle de détente et peinture mural dans les nouveaux locaux. On y trouve aussi des cafétérias, des bars, des salons de coiffure ou encore des ateliers de réparation de vélos. 

    Crédits: Robert Johnson / Business Insider

Avec sa future « ville Facebook », Mark Zuckerberg le visionnaire est-il en train de réinventer la roue ? A l’instar de Google, qui envisagerait de construire 5000 logements près de son siège social, le fondateur de Facebook semble très inspiré par le modèle des cités-dortoirs. D’après le Daily Mail, « Zee Town » - « Zee » comme Zuckerberg - aurait la capacité d’accueillir les 10'000 employés du groupe en Californie, et leurs familles. Une ambition devisée à 200 milliards de dollars.

C’est un projet pharaonique que dépeint la presse anglo-saxonne. Début février, Facebook a acheté près de 23 hectares adjacents à ses locaux de Menlo Park, dans la baie de San Francisco, rapporte le Silicon Valley Business Journal. Une acquisition qui a permis à la compagnie de doubler sa surface de terrain dans la région. Et qui serait le terreau d’un futur campus - on parle de 80 hectares -, offrant à ses habitants toutes les commodités souhaitables à proximité de leur travail. Villas pour les cadres, colocations pour les stagiaires, hôtels, la ville Facebook accueillerait toute la diversité de l’entreprise. Sauf son patron : Mark Zuckerberg possède une résidence à 10 millions de dollars à 20 minutes du siège, et il serait peu probable qu’il emménage lui-même à Zee Town.

Si Facebook City doit voir le jour, ce sera certainement sous le crayon de Frank Gehry. L’architecte américano-canadien de 85 ans est célèbre pour avoir imaginé le musée Guggenheim de Bilbao, le Vitra Design Museum près de Bâle, ou plus récemment la fondation Louis Vuitton à Paris. Il avait déjà conçu le nouveau siège de Facebook, dans lequel la compagnie devrait déménager d’ici quelques semaines.

Si la firme n’a pas commenté les spéculations autour de la démesure de Zee Town, l’idée d’une ville nouvelle pour les employés de Facebook ne date pas d’hier. En octobre 2013, le Wall Street Journal rapportait que l’entreprise prévoyait la construction de 394 logements à Menlo Park. Un projet alors estimé à 120 millions de dollars. Avec un budget potentiellement 1600 fois supérieur, Zuckerberg semble aujourd’hui avoir franchement changé d’échelle. Le chiffre de 200 milliards avancé par la presse devrait toutefois être pris avec des pincettes : comme le fait remarquer un internaute du site français le Journal du Geek, la tour dubaïote Burj Khalifa, autre projet titanesque, n’a coûté « que » 1,5 milliard de dollars, et peut accueillir (et non pas loger, certes) 35'000 personnes.

Plusieurs questions restent encore en suspens au sujet de Zee Town. L’emplacement des parcelles achetées ne permettrait pas aux employés de se rendre au travail à pied : réseau de bus, pistes cyclables, comment Facebook répondra-t-elle aux besoins en matière de transport ? Et un campus intégré n’incitera-t-il pas les salariés à travailler sans arrêt ? Réponse peut-être dans quelques années.  

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."