Bilan

Bastian Baker au bout de l’App

Un modèle d’application iPhone unique dans l’industrie musicale fait son apparition, main dans la main avec Bastian Baker.
  • Le jeune artiste romand n’en finit plus de grimper les échelons du succès. Crédits: Heather Sommerfield
  • Dès aujourd’hui, une application iPhone entièrement dédiée à Bastian Baker est disponible sur l’App Store.
  • L’app premium pour un contenu ultra-complet coûte 8 francs.
  • Sur l'app du chanteur, on y trouve sa discographie, les news les plus fraîches, des photos inédites et une connexion directe avec l’idole et sa communauté.

Etre fan d’un artiste et avoir tout ce qui le concerne, là, sous les doigts. Sa discographie, les news les plus fraîches, des photos-minutes inédites, des nouvelles versions de ses chansons, une connexion directe avec l’idole et sa communauté. Le must? Peut-être bien. Dès aujourd’hui, une application iPhone entièrement dédiée à Bastian Baker est disponible sur l’App Store. Une véritable immersion dans le monde du jeune artiste romand qui n’en finit plus de grimper les échelons du succès.

L’idée est partie de la start-up Coteries, basée à l’EPFL. Tout rassembler, faire en sorte que l’application soit LA source. «Tout ce que l’on veut savoir, on pourra le trouver à cet endroit», assure Sébastien Flury, co-fondateur de Coteries. Lorsque la start up contacte l’équipe de Bastian Baker pour proposer le projet, l’automne dernier, l’enthousiasme est immédiat. Et le développement se fait, step by step, en partenariat complet entre l’artiste, Padprod (la société de son producteur) et Dandy Vision (la société de son management).

C’est que l’auteur de «Lucky» est certainement l’artiste le plus adéquat pour «coller» au lancement de ce concept. Grâce au fait que 200'000 personnes le suivent déjà sur les réseaux sociaux, notamment. Et parce qu’il faut bien démarrer quelque part. Les artistes plus connus étant moins facilement accessibles, et leurs maisons de disques plus frileuses, Coteries doit d’abord prouver que l’app trouvera son public, avec un artiste prêt à se mouiller. «Et peut-être que dans trois mois, il y aura l’application James Blunt», sourit Sébastien Flury.

Une longueur d’avance sur Lady Gaga

«Nous pensons que l’application mobile est l’avenir de l’industrie de la musique», souligne Raphaël Nanchen, manager de Bastian Baker. L’immense atout de Coteries, c’est que jusqu’ici aucune application si complète n’avait été développée dans ce secteur.

Lady Gaga a annoncé récemment que son prochain album - à paraître en novembre - sortirait en même temps qu’une application smartphone et tablette avec, certainement, du contenu enrichi. Le rappeur Jay-Z vient également de lancer son app, qui permet aux acheteurs d’accéder au contenu de son album – paroles et musique - trois jours avant le lancement officiel de l’album (lire encadré). Un modèle qui, d’ailleurs, ne sera pas suivi par Bastian Baker. Son prochain album ne sera pas disponible en primeur via l’app.

L’app «BB», concrètement, c’est ça : soit on télécharge la version gratuite qui donne accès à un contenu limité (trois morceaux, les événements et la timeline), soit on paie 8 francs pour l’app premium pour un contenu ultra-complet, avec accès aux chansons de l’artiste (pas d’extraction possible). En gros, on s’abonne annuellement au flux de son idole.

Côté finances, Coteries monte ce projet en partenariat avec l’artiste. Chacun gagnera un certain pourcentage sur les téléchargements. A noter que la Société suisse pour les droits des auteurs d’œuvres musicales (SUISA) a reconnu le système, les droits d’auteur seront donc perçus.

L’objectif: atteindre 100'000 téléchargements au cours des premiers mois. En gros, «on espère démarrer en flèche, comme Bastian!», commente le co-fondateur de Coteries.

 

 

Camille Destraz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."