Bilan

Apple devient l'entreprise la plus appréciée au monde

Les entreprises technologiques ont les faveurs du grand public: le cabinet Future Brand publie son enquête annuelle Top 100 Companies, avec le classement des 100 entreprises les plus appréciées au monde par le grand public. Au palmarès 2016, Apple détrône Google et les valeurs technologiques cartonnent.
  • Apple s'empare de la place d'entreprise la plus appréciée par le grand public au monde, selon l'étude Future Brand.

    Crédits: Image: Reuters
  • Microsoft gagne une place et se retrouve au 2e rang des entreprises les plus appréciées du grand public à travers le monde.

    Crédits: Image: AFP
  • Le géant coréen Samsung complète le podium. Si la nomenclature du classement le site dans la catégorie "biens de consommation" et non technologie, c'est essentiellement grâce à ses solutions technologiques que la firme est connue du grand public.

    Crédits: Image: AFP
  • En changeant d'identité pour devenir Alphabet, Google a chuté de la 1ère à la 21e place du classement.

    Crédits: Image: Reuters

Smartphones, moteurs de recherche, intelligence artificielle, masques de réalité virtuelle, smartwatches, portails web,... avec leurs produits et leurs services, les géants de la tech ont progressivement envahi le quotidien de milliards d'individus sur Terre depuis deux décennies. Et si certains scandales (fiscalité, pollution, travail des enfants,...) viennent épisodiquement toucher certaines marques, le grand public a globalement largement adopté la révolution digitale.

Lire aussi: Google et Apple, deux titans de la tech au sommet de la hiérarchie boursière

Et l'importance de ces entreprises et de leurs outils sort encore dans la dernière étude publiée par Future Brand, qui classe chaque année les 100 plus grandes entreprises au monde selon leur popularité auprès du grand public. Dans le palmarès 2016 du classement paru en juillet, Apple s'empare de la première place mondiale, détrônant Alphabet (ex-Google), qui chute au 21e rang. Un gadin largement explicable justement par le changement d'identité de Google, dont les activités sont désormais regroupées sous le nom d'Alphabet, une marque encore méconnue du grand public et qui n'entraîne pas (encore) le même enthousiasme auprès des foules.

La puissance du secteur technologique

Et c'est donc la marque à la pomme qui monte sur la plus haute marche du podium, gagnant une place par rapport au classement 2015. Pour autant, pas question de se gargariser de ce succès du côté de Cupertino: non seulement les ventes de l'iPhone, best-seller et machine à cash de la marque depuis bientôt une décennie, sont en chute, mais même dans ce classement, c'est le concurrent n°1 d'Apple qui se hisse sur le podium: le géant coréen Samsung enregistre un bond de quatre places pour se retrouver 3e. Entre les deux, c'est un géant de l'informatique depuis près de trente ans qui s'immisce, gagnant lui aussi une place: Microsoft passe de la 3e à la 2e place dans le coeur du grand public.

Lire aussi: Volkswagen: la trahison de la marque préférée des Suisses

Cependant, au-delà de la prise de pouvoir d'Apple, de la chute (provisoire?) de Google-Alphabet, ou de l'arrivée sur le podium de Samsung, cette édition 2016 de l'étude Future Brand confirme la prise de pouvoir du secteur technologique: le podium est intégralement occupé par des géants de cette branche, qui place d'autres entreprises dans le top 10 (comme Facebook, 6e, en progression de 15 rangs). Et la nomenclature adoptée par les auteurs de l'étude masque même une prise de pouvoir plus importante encore, avec Amazon (8e, en progression de 26 places), rangée dans la catégorie "biens de consommation" et non technologie. Un choix discutable au regard du business model de la firme de Jeff Bezos (qui concerne également Samsung, en raison de la grande diversité des activités de la firme coréenne).

Nestlé et Roche en recul

Plus loin, Intel (12e), Alphabet (21e), IBM (23e), Tencent (24e) ou encore tsmc (27e) se placent entre la 10e et la 30e place. Les deux dernières, des entreprises asiatiques, comme Samsung, marquent la fin de la mainmise américaine sur le secteur technologique. Une domination sans partage qui durait depuis une décennie avec le recul de Nokia, Siemens et autres géants européens désormais bien loin de leurs concurrents américains.

Du côté des entreprises suisses, Nestlé recule fortement (-19 places) et se retrouve au 34e rang des entreprises les plus appréciées dans le monde, tandis que Roche perd deux places et glisse au 60e rang mondial.

Lire aussi: Migros et Swatch Group, les marques préférées des Suisses

Pour arriver à ce classement, Future Brand a pris en compte deux indicateurs: l’indice de perception des consommateurs et la puissance financière des entreprises. L’indice de perception a été mesuré via un sondage auprès des ménages des cinq continents, avec une question centrale: «Comment qualifieriez-vous votre attrait pour ces marques: passionné, en admiration, proche, indifférent ou distant?».

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."