Bilan

Apple débarque sur le marché auto avec CarPlay

Un système pour disposer de fonctionnalités en ligne avancées au volant de sa voiture: c'est ce que présente Apple au salon de l'auto de Genève. Le conducteur pourra notamment passer des appels et accéder à certaines applis.
  • Avec CarPlay, les utilisateurs de voitures pourront bénéficier de certaines fonctionnalités et applications de leur iPhone directement sur une interface liée à la voiture.

    Crédits: Image: Apple
  • Pour bénéficier de ce service, il faudra disposer d'un iPhone 5, 5s ou 5c.

    Crédits: Image: AFP
  • Greg Joswiak, vice-président en charge du marketing pour iPhone et iOS, estime que CarPlay permettra de bénéficier des fonctionnalités du smartphone sans accorder moins d'attention à la route.

    Crédits: Image: Justin Sullivan/AFP

Une voiture sous iOS: c'est peu ou prou ce que vont proposer Apple et plusieurs constructeurs automobiles dès le Salon de l'automobile de Genève qui ouvre ses portes jeudi. Avec CarPlay, la marque à la pomme va implanter le système d'exploitation de ses appareils mobiles dans les ordinateurs de bord de voitures. Des partenariats ont d'ores et déjà été signés avec Ferrari, Mercedes-Benz et Volvo, mais des tractations seraient en cours avec de nombreuses autres marques pour étendre le concept.

Concrètement, pour l'utilisateur de la voiture, cela lui permettra de voir le tableau de bord de son auto une série d'icônes pour les applications et fonctions les plus utiles: passer et recevoir des appels, lire, composer et envoyer des messages, choisir la musique que l'on veut écouter, utiliser les services de géolocalisation et d'aide à la conduite. Le tout évidemment sans quitter la route du regard et grâce au logiciel de commande vocale Siri activable depuis un bouton situé sur le volant.

Le besoin d'avoir un iPhone récent

L'interface a été développée à partir du système d'exploitation iOS 7. Mais, pour en bénéficier, l'utilisateur devra disposer d'un iPhone récent (modèles 5, 5S et 5C). «Les utilisateurs d'iPhone veulent toujours avoir leur contenu à portée de main. CarPlay leur permet d'utiliser leur iPhone en voiture avec le moins de distraction possible», explique Imag, vice-président en charge du marketing pour iPhone et iOS chez Apple.

 

La firme de Cupertino n'est pas la seule à développer des projets autour de l'automobile connectée. Google a mis mis sur pied un consortium avec quatre constructeurs automobiles en janvier: l'Open Automotive Alliance vise à intégrer avant fin 2014 Android dans les équipements des nouveaux modèles, sur une base similaire à celle de CarPlay. De son côté, Microsoft a lancé depuis plusieurs années un partenariat avec Ford pour un environnement comparable sur la base du système Sync. Mais, en débarquant en premier sur ce marché, Apple renoue avec son rôle de leader de l'innovation, qu'il avait tendance à perdre dans le secteur des smartphones et des tablettes face au dynamisme de Samsung notamment.

 

L'an dernier, l'Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA) publiait une étude prévoyant que plus de 50 % des voitures vendues dans le monde en 2015 seraient connectées. La thématique des voitures connectées est devenue l'un des sujets phares de tous les salons techno des derniers mois. Ainsi, le Mobile World Congress de Barcelone a mis en avant des autos connectées la semaine dernière, montrant les liens entre véhicules, smartphones et tablettes sur les stands. Un mois plus tôt, c'est au salon CES de Las Vegas que des voitures connectées avaient été présentées.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."