Bilan

Amazentis lève 8 millions pour tester son anti-âge révolutionnaire

Après avoir démontré l’absence de toxicité chez l’homme de ses molécules, la start-up de l’EPFL lance deux essais cliniques pour prouver leur efficacité pour ralentir le vieillissement musculaire.

Connues depuis l'antiquité les vertus anti-âges de la grenade sont rationalisées par la molécule d'Amazentis qui évite que ces effets ne soient dilués par la loterie de la flore intestinale.

Crédits: DR

Fondée par Patrick Aebischer et Chris Rinsch, Amazentis exploite une particularité de la digestion de certains nutriments que l’on trouve dans les fruits rouges comme la grenade mais aussi diverses noix. En l’espèce le professeur Johan Auwerx et son groupe à l’EPFL ont démontré que ces molécules sont transformé par la flore intestinale pour produire un dérivé, l’urolithine A qui ralentit la dégradation des mitochondries dans les  cellules. Ce phénomène de dégénérescence de ces mitochondries qui transforment les nutriments en ATP-  le fuel des cellules - est directement lié au vieillissement.

Lire aussi : L’anti-âge d’Amazentis est efficace chez l’humain

Les progrès d’Amazentis vers la commercialisation d’une urolithine A de synthèse, afin de sauter une case flore intestinale variable selon les individus - ont convaincu ses premiers investisseurs (Pierre Landolt, André Hoffmann, Ernesto Bertarelli et Hansjörg Wyss) de suivre ce nouveau round après qu’un essai de phase 1 ait démontré la tolérance et l’absence de toxicité chez l’homme de la molécule. Ce tour de 8,4 million de francs a probablement été aussi abondé par le banquier Thierry Lombard qui est apparu au conseil d’administration de la start-up le 15 mars dernier.

Elixir de jouvence

Il faut dire que les promesses d’Amazentis en matière de ralentissement du vieillissement sont uniques. Ses urolithines A agissent sur une fonction biologique essentielle, à savoir la mitophagie qui assure le recyclage des mitochondries mais finit elle-même par s’user. Pour démontrer la justesse de son approche Amazentis a choisi de ne pas se contenter de suivre la voie de l’homologation d’un simple complément alimentaire mais celle plus exigeante (et aussi plus solide scientifiquement) d’une démonstration de niveau pharmaceutique.

Cela signifie que les 8,4 millions de francs levés par Amazentis vont essentiellement servir à piloter des essais cliniques de phase 2. Mené par le professeur Kevin Conley à l’Université de Washington à Seattle,  le premier essai vise à vérifier que le produit d’Amazentis (Amaz-02) protège effectivement des individus de plus de 65 ans en bonne santé mais qui commence à donner des signes de fragilité musculaire. Le second mené au Canada cherche lui a montré que l’urolithine A améliore l’endurance de patients de 40 à 65 ans présentant une légère obésité.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."