Bilan

«Les villes vont monter dans les airs»

Croisé au marché international des professionnels de l’immobilier à Cannes, le spécialiste de la robotique Bruno Bonnell a prédit les coulisses de la ville connectée et humaine de demain.

Bruno Bonnell prédit «un avenir radieux aux fabricants d’ascenseurs» qui devront être «très intelligents».

Crédits: Pierre Olivier/m6

A Cannes ce printemps, alors que les professionnels de l’immobilier se pressaient autour des stands du MIPIM, salon annuel mondial du secteur, Bouygues Immobilier organisait une conférence sur la thématique: «De quelle intelligence seront dotées les villes intelligentes?» Parmi les experts conviés à s’exprimer, le pape français de la robotique, le Lyonnais Bruno Bonnell.

Fondateur de Robopolis (85 millions d’euros de chiffre d’affaires) et d’Awabot, ce proche conseiller d’Emmanuel Macron est aussi président du fonds d’investissement Robolution Capital. Et il ne cesse d’investir: il a récemment mis des fonds dans la start-up Blue Frog Robotics, qui a développé un robot de compagnie surnommé Buddy. A Cannes, les discussions ont tourné autour des transformations urbaines intervenues sous la pression du digital.

«Ce qui m’intéresse, c’est essentiellement la troisième dimension, la smart verticality. Les villes se concentrent. Les territoires vont se densifier et les villes vont monter dans les airs. Je prédis un avenir radieux aux fabricants d’ascenseurs. Si ce n’est qu’il faudra qu’ils soient très intelligents. L’embouteillage d’ascenseurs deviendra un problème de société. Pourquoi livrer au rez-de-chaussée si nous avons désormais la capacité de livrer au 65e étage?», indique Bruno Bonnell. Pour l’heure, présente au MIPIM, la société suisse Schindler présentait une application baptisée myPORT qui amène de nouvelles fonctions à un téléphone mobile à proximité d’un ascenseur.

Comme exemple de cette évolution, Bruno Bonnell cite le robot majordome baptisé Relay. Fabriqué par la société Savioke, il est testé dans six hôtels en Californie appartenant aux chaînes Starwood, Wyndham, InterContinental et Marriott. Douze robots s’occupent d’assurer le room service. Ils peuvent prendre l’ascenseur de façon autonome, sonner à la chambre et ne s’attendent pas à recevoir un pourboire.

Ils sont équipés d’un compartiment facilement accessible où le client peut prendre ce qu’il a commandé, cela vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept  jours sur sept. Les robots en question ont déjà réalisé plus de 30 000 livraisons avec succès et remporté un taux de satisfaction des clients de 95%.

Et ils vont débarquer incessamment en Europe. «Nous pouvons vous confirmer qu’un test avec le robot mobile Relay va bien avoir lieu dans un Novotel en France. Toutefois, nous ne pouvons vous donner plus d’informations à ce stade car le projet n’est pas encore en opération et sera limité à un hôtel», nous précise un porte-parole du groupe Accor.

La société évolue

Savioke a récemment levé 15 millions de dollars afin d’étendre sa gamme de robots. Elle collabore entre autres avec l’entreprise suisse Swisslog (KUKA Group) pour développer une version pour les hôpitaux, notamment pour permettre la livraison automatisée de médicaments. Swisslog a effectué une première démonstration lors du salon spécialisé à Las Vegas en décembre dernier. «La nouvelle dimension de la ville doit être prise en compte dans la définition de la smart city. Certaines personnes ne descendront de leur immeuble qu’une fois par semaine. En Corée déjà, certains enfants ne voient la vraie nature qu’une fois par année.» 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."