Bilan

5 smartphones du futur

Les smartphones permettent de téléphoner, mais aussi de surfer, filmer, jouer ou encore travailler. Les concepteurs travaillent d'arrache-pied pour en améliorer les fonctionnalités. Petit aperçu de ce qui se prépare pour la nouvelle génération.

L'avenir des smartphones est loin d'être tout tracé. Les constructeurs rivalisent d'idées afin de mieux se placer sur le marché.

Crédits: DR

Les leaders comme Huawei ou Samsung, mais aussi les nouveaux ont de quoi étonner avec leurs prochains smartphones. Les compagnies tentent de garder le secret de leurs nouveautés mais certaines informations filtrent parfois. Tour d’horizon de plusieurs produits attendus dans les prochaines années

1. Le pliable

Selon des médias spécialisés tels que Digital Trends et Mashable, Huawei et Samsung travaillent tous deux à leur smartphone pliable. Au sein de la Nikkei Asian Review, le groupe chinois Huawei compte produire 20’000 à 30’000 smartphones de ce type. Leur but serait de montrer les possibilités de la technologie et d’attirer l’attention médiatique. Samsung veut de son côté fêter les 10 ans du lancement de la gamme Galaxy en produisant 3 millions d’appareils. Le constructeur coréen viserait un prix compris entre 1500 et 2000 dollars. En ce qui concerne  la date de sortie, plusieurs sources parlent d’un lancement en milieu d’année 2019 pour Samsung, et début 2019 pour Huawei.

 

2. Le holographique

Lorsqu’une entreprise spécialisée dans le cinéma se lance dans les smartphones, le résultat promet de bousculer les codes. Red Digital Cinema a bouclé les précommandes de son «Hydrogen One». A peine plus grand qu’un iPhone, le smartphone fonctionnera sous Android et sera équipé d’un projecteur holographique. Le but pour le constructeur américain est de pouvoir expérimenter une nouvelle vision “sans lunettes ni casque”.

Hydrogen 

Les précommandes sont désormais terminées, avec le modèle en aluminium à 1195 dollars et celui en titane à 1595 dollars. Si les livraisons étaient dans un premier temps prévues pour le premier trimestre 2018, Red accuse du retard. 


3. Le multiécrans

Le HubblePhone a été dévoilé le 31 juillet: il est armé pour le multimédia. Son constructeur Turing Space Industries promet un éditeur vidéo HD, une caméra de niveau professionnelle, la 5G et surtout un smartphone multiécran. « La manière la plus naturelle de contrôler un appareil est avec sa voix» plaide le CEO Syl Chao. Ainsi, le HubblePhone devrait être capable de lire sur les lèvres de son propriétaire en cas d’environnement bruyant.

 

Hubblephone Hubblephone2

La date avancée est pour l’instant le premier semestre 2020 au niveau mondial, avec l’Europe programmée pour août. Le prix s’élève à 2’749 dollars.

4. L’écologique

Plusieurs initiatives avaient vu le jour pour créer des smartphones modulaires. Le géant Google s’y était essayé avec le « Projet Ara», mais il y avait finalement renoncé en septembre 2016. A l’époque, la porte-parole n’avait pas voulu commenter l’annonce et le site a disparu.

Le combat continue toutefois avec notamment les créateurs du « Fairphone». Les Néerlandais ont dépassé le million demandé sur leur page de financement participatif. Les acheteurs peuvent ainsi acquérir des parts de l’entreprise.

Deux modèles de « Fairphone» ont déjà été mis sur le marché. Ils ont été classés au premier rang de la durabilité. Le produit n’est pas parfait pour autant. « Le Fairphone est toujours loin d’être « équitable», mais est un début dans notre voyage progressif» expliquent les concepteurs dans la fiche produit. En outre, ils ont ciblé des domaines d’amélioration comme le recyclage des pièces, les conditions de travail des employés ou encore la durabilité du produit.

Fair_Phone1 Fair_Phone2

Le modèle « Fairphone 2” est d’ores et déjà sur le marché, au prix de 529 euros.

5. Le fait maison

Les férus de technologies s’en donneront à coeur-joie tandis que les frileux du “fait-maison” risquent de tomber de leur chaise. Le «ZeroPhone» est un smartphone open-source. En d’autres termes, l’utilisateur peut le personnaliser comme il le veut pour autant qu’il soit à l’aise en programmation. Le créateur «Arsenijs» s’est servi d’un Raspberry Py comme base. Il a ensuite travaillé à rajouter des éléments à son smartphone, de manière à couvrir ses besoins. Les téléphones du marché étaient pour lui trop rigides, et impossibles à personnaliser. Pour l’instant, son ZeroPhone est loin de lui octroyer toutes les possibilités d’un smartphone standard. Cependant, son projet avance à son rythme, et le programmeur donne régulièrement des nouvelles.

Zero_Phone Zero_Phone2

 

Le ZeroPhone coûte environ 50 dollars en composants et fera l’objet d’un crowdfunding très prochainement. Son créateur Arsenjis prévoit des kits à monter soi-même ainsi que quelques smartphones déjà assemblés.

 

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de sociétés, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."