Bilan

50 start-up de Bilan: SharedElectric, ViDi Systems, Protonmail

Chaque semaine Bilan vous propose trois start-up pour investir ou s’inspirer issues de sa sélection 2016.
  • Fondateurs de SharedElectric, Anubhav Ratha et Karl Njálsson présentaient lors de la Conférence Lift à Genève leur technologie de réseau électrique intelligent à destination du grand public. 

  • Nicolas Corsi (CEO) et Reto Wyss (CTO) sont à la tête d’une des rares entreprises de la nouvelle intelligence artificielle (deep learning) encore indépendante des géants d’internet. 

  • Les informaticiens du CERN derrière les emails encryptés de Protonmail viennent de lancer une offre de cloud qui respecte la vie privée. 

Pour la quatrième année consécutive Bilan a dévoilé le 3 février dernier sa sélection de 50 start-up suisses pour investir ou s’inspirer. Avec 131 start-up présélectionnées par la rédaction de Bilan et nos partenaires (Venturelab/Venture Kick, BioAlps, CleantechAlps, AlpICT, la FONGIT et CIMARK) contre 97 l’an dernier, notre jury d’entrepreneurs et de managers a eu une tâche difficile pour parvenir à une sélection 2016 particulièrement relevée.

Composé de Jacques Essinger (CEO de Symetis) et de Laurent Farinelli (CEO de Fasteris) pour leurs expériences dans les sciences de la vie, de Veronica Lange (Head of innovation, global CTO d’UBS) et de Pascal Allot (Regional manager d’IBM) pour les technologies de l’information, d’Abir Oreibi (présidente de Lift Conference) et de Dominik Grolimund (CEO de Refind) pour le Web et le mobile, de Raphaël Domjan (écoaventurier) et de Pierre-Alain Graf (ex-CEO de Swissgrid) pour les cleantechs et de Jean-Luc Favre (CEO d’ABB Secheron) et de Fabrice Delaye (journaliste à Bilan) pour l’électronique et la robotique nos jurés dévoilent aussi leurs coups de cœur.

 

Shared Electric

Montant recherché: 700000francs

Ingénieurs de l’EPFZ, Anubhav Ratha et Karl Njálsson développent des logiciels pour gérer la demande en électricité des consommateurs finaux en leur donnant accès aux informations des smart grids. L’entreprise a commencé par se développer en Inde, où elle collabore avec les installateurs de panneaux solaires. Elle vient d’entrer dans un programme d’accélération pour les start-up de l’énergie au Danemark où sa solution va être déployée auprès de 260  000 foyers équipés de compteurs électriques intelligents.

Contact: Anubhav Ratha, anubhav@sharedelectric.com

Pierre-Alain Graf recommande cette start-up.

Shared Electric from Anubhav Ratha on Vimeo.

 

ViDi Systems

Montant recherché: 5millions de francs

Spin-off du CPA Group, une entreprise fribourgeoise qui cherchait à doter ses robots de production de la vision pour effectuer le contrôle de qualité de pièces, ViDi a développé une solution d’intelligence artificielle avancée (deep learning) qui fait exploser l’entreprise sur la scène internationale avec 23 contrats de distribution signés. Un des cinq principaux fabricants automobiles teste aussi sa technologie pour ses voitures autonomes et Nvidia vient de l’inviter à présenter sa solution à côté de celle de Google.

Contact: Nicolas.Corsi@cpagroup.ch

 

Protonmail

Montant recherché: 10millions de francs

Sensibilisée à la protection des données par l’affaire Snowden en 2013, une équipe d’informaticiens du CERN a développé une méthode qui encrypte automatiquement les e-mails dans le navigateur internet de l’utilisateur afin d’éviter le risque d’attaques sur des serveurs. Forte d’un million d’utilisateurs, dont 10% lui ont permis de couvrir ses coûts via des dons, la start-up vient d’attaquer la clientèle des entreprises avec des offres payantes concurrentes des services cloud de Google.

Contact: Andy Yen, Andy@protonmail.ch

 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."