Bilan

50 start-up de Bilan: IBelieveInYou, Skin-Deep, Neuroprofiler

Chaque semaine, Bilan vous propose trois start-up pour investir ou s’inspirer, issues de sa sélection 2017.
  • Philipp Furrer (de g. à d.), Mike Kurt et Fabian Kauter ont créé un leader du crowdfunding sportif avec IBelieveInYou. 

    Crédits: DR
  • Skin-deep Technologies donne aux tatoueurs un moyen simple et utilisant leurs outils pour effacer les tatouages. 

    Crédits: DR
  • Neuroprofiler associe intelligence artificielle et finance comportementale pour mieux définir les profils de risques des investisseurs. 

    Crédits: DR

Pour la cinquième année consécutive, Bilan a dévoilé dans son édition du 1er mars dernier sa sélection des 50 start-up suisses dans lesquelles investir. Avec 156 start-up candidates présélectionnées par la rédaction de Bilan et nos partenaires ( BioAlps, CleantechAlps, AlpICT, CIMARK , Lift, Fintech Fusion, Innovaud, MassChallenge, KickstartAccelarator, la CTI et Startupticker)  contre 131 l’an dernier (et 78 il y a 5 ans), cette croissance reflète le dynamisme entrepreneurial de la Suisse.

Face à cet afflux d’opportunités d’investissement, il a fallu aussi spécialiser et renforcer notre jury. Il comprend désormais: Patrick Aebischer (Président émérite de l’EPFL) et Frédéric Paulsen (Président de Ferring) pour les sciences de la vie, Raphaël Domjan (Fondateur de Solarstratos) et François Randin (CEO de GreenMotion) pour les cleantechs, Sigurd Solheim (co-Fondateur d’ EOC Partners) et Carlos Moreira (CEO de Wisekey) pour les technologies de l’information, Abir Oreibi (présidente de Lift) et Dominik Grolimund (Fondateur de Wuala et Refind) pour le web, Veronica Lange (CTO Global, UBS) et Sean Park (fondateur d’Anthemis Group) pour les fintechs et Guy Sémon (CEO de Tag Heuer) et Olivier Brourhant (CEO d’Aramis) pour l’ingénierie. Bonne découverte.

 

I believe in you

Montant recherché: 2 millions de francs

La plateforme bernoise I Believe in you créée en 2013 a l’ambition de devenir le leader mondial du crowdfunding pour athlètes. Utilisée par des clubs professionnels comme Neuchâtel Xamax ou le Lausanne Sports comme par des amateurs dans plus d’une centaine de disciplines, elle est d’ors et déjà rentable. Fondée par deux athlètes olympiques, Mike Kurt (canoé) et Fabian Kauter (escrime ) avec un expert du online, Philipp Furrer, elle attire les sponsors comme PostFinance, Helsana et Aldi. La plateforme a généré plus de 4 millions de francs de financement pour des athlètes au travers de 700 projets et se développe actuellement en Scandinavie et avec 20 pays en ligne de mire.

Contact :  Mike.kurt@ibelieveinyou.ch

 

Skin-deep Technologies

Montant recherché: 1,5 million de francs

Une personne sur cinq dans le monde est tatouée et on estime que 14% aimeraient pouvoir effacer ce tatouage à un moment ou un autre de la vie. Skin-deep Technologies a mis au point un ingrédient naturel qui efface les tatouages. C e produit est imprimé sur la peau exactement de la même manière et avec les mêmes outils  que l’encre des tatouages auquel il se superpose. Considéré comme un cosmétique et non un médicament, cet ingrédient est complété par un patch et un gel anti-âge qui seront proposés chez les tatoueurs eux-mêmes évitant l’alternative chère et pénible du recours au laser.

Contact : Andreas Lakatos, al@skin-deeptech.ch

Patrick Aebischer recommande cette start-up

 

Neuroprofiler

Montant recherché: 400 000 francs

Neuroprofiler associe la finance comportementale et l’intelligence artificielle pour créer un outil qui permet aux gérants d’analyser avec énormément de précision le profil de risque, l’aversion aux pertes, etc. de leurs clients avant de leur recommander un investissement. En phase avec les nouvelles règles financières européennes MIFID II, qui ne se contenteront plus de l’auto-évaluation de leur profil de risque par les clients, la technologie de cette start-up incubée par Fintech Fusion à Genève a le potentiel de générer des millions de tests vendus en moyenne 5 euros pièces.

Contact : tiphaine.saltini@neuroprofiler.com

Carlos Moreira recommande cette start-up

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."