Bilan

50 start-up de Bilan: DigitArena, Hosco, Pryv

Chaque semaine, Bilan vous propose trois start-up pour investir ou s’inspirer issues de sa sélection 2016.
  • Créé par deux anciens de l’Ecole Hôtelière de Lausanne Olivier Bracard et Carl Julien, Hosco est devenu le plus grand site de jobs spécialisé dans l’hôtellerie et la restauration. 

  • Avec le support de l’IDIAP à Martigny, DigitArena personnalise à la demande les bandeaux publicitaires le long des stades pendant les rediffusions.

  • Avec Pryv, Pierre-Mikael Legris a créé une plateforme qui intègre les informations de santé recueillies sur des plateformes hétérogènes tels que smartphones et objets connectés pour en sécuriser le caractère privé. 

Pour la quatrième année consécutive, Bilan a dévoilé le 3 février dernier sa sélection de 50 start-up suisses pour investir ou s’inspirer. Avec 131 start-up présélectionnées par la rédaction de Bilan et nos partenaires (Venturelab/Venture Kick, BioAlps, CleantechAlps, AlpICT, la FONGIT et CIMARK) contre 97 l’an dernier, le jury d’entrepreneurs et de managers réunis par Bilan a eu une tâche difficile pour parvenir à une sélection 2016 particulièrement relevée.

Composé de Jacques Essinger (CEO de Symetis) et de Laurent Farinelli (CEO de Fasteris) pour leurs expériences dans les sciences de la vie, de Veronica Lange (Head of innovation, global CTO d’UBS) et de Pascal Allot (Regional manager d’IBM) pour les technologies de l’information, d’Abir Oreibi (présidente de LiftConference) et de Dominik Grolimund (CEO de Refind) pour le Web et le mobile, de Raphaël Domjan (écoaventurier) et de Pierre-Alain Graf (ex-CEO de Swissgrid) pour les cleantechs et de Jean-Luc Favre (CEO d’ABB Secheron) et de Fabrice Delaye (journaliste à Bilan) pour l’électronique et la robotique nos jurés dévoilent aussi leurs coups de cœur.

DigitArena

Montant recherché: 1million de francs

Si vous regardez un match Real-Barcelone depuis votre canapé en Suisse, il y a des chances que les pubs espagnoles sur les panneaux qui entourent le stade ne vous parlent pas. DigitArena a développé une technologie qui permet de substituer une pub sur le bord du terrain en temps réel. En phase de fin de développement avec l’IDIAP à Martigny, cette technologie devrait être utilisée dans une grande ligue européenne à partir d’août prochain. Le football n’est de loin pas le seul domaine où peut s’appliquer cette personnalisation de la pub télé. DigitArena a reçu le soutien de la FIT a déjà levé 500 000 francs.

Contact: Jean-Luc Affaticati, jla@digitarena.tv

 

Hosco

Montant recherché: 6millions de francs

Fondé par Olivier Bracard et Carl Julien, deux anciens élèves de l’Ecole hôtelière de Lausanne, Hosco est un réseau professionnel spécialisé dans le secteur de l’hospitalité où se crée un job sur dix aujourd’hui (266 millions de travailleurs dans le monde). Avec 80 universités et écoles partenaires (ou clientes pour leurs sites de carrière) et plus de 1000 entreprises qui achètent ses abonnements ou ses annonces, la plateforme recense plus de 30 000 candidats actifs. Hosco vient d’ouvrir un bureau à Dubaï avant de partir à la conquête de l’Asie et des Etats-Unis.

Contact: olivier.bracard@hosco.com

 

Pryv

Montant recherché: 1,6million de francs

De la balance de votre salle de bains aux pacemakers, les dispositifs médicaux produisent quantité de données hétérogènes et donc difficiles à intégrer, même si cela améliorerait les diagnostics et la personnalisation des thérapies. Pryv a développé une plateforme qui collecte, conserve et distribue ces données tout en respectant les législations et la vie privée. La pharma s’y intéresse pour ses essais cliniques ainsi que les medtechs pour lesquels c’est une base pour construire des applications d’e-santé. L’entreprise est en pleine croissance et a été sollicitée pour rejoindre le centre d’innovation business de Konica Minolta et sélectionnée pour des partenariats avec Ericsson, Verizon, Orange, BaseN et Detecon.

 

 

Contact: Evelina Georgieva, evelina@pryv.com

 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."