Bilan

50 startups, 12 présentations et quantité d’échanges

Les sociétés qui représentent l’économie d’aujourd’hui et de demain ont répondu présent à la soirée des 50 startups de Bilan. L’événement précédait la sortie du dossier sur les startups dans lesquelles investir, ce mercredi 13 mars.

La salle affichait complet lors de la soirée des 50 startups organisée par Bilan, mardi soir.

Crédits: Darrin Vanselow

«Les startups suisses ont levé plus d’un milliard de francs en 2018» rappelait Stéphane Mathey, responsable du département Clients entreprises d'UBS en Suisse romande. Ce chiffre illustre à lui seul le potentiel de la Suisse en matière d’innovation.

De Genève à Bâle en passant par Neuchâtel et Fribourg, des entrepreneurs de toute la Suisse ont expliqué leurs projets devant environ 200 personnes. le public était composé de business angels, d'investisseurs et de personnes des différentes branches concernées. La soirée qui avait lieu au Royal Savoy, à Lausanne, a lieu la veille de la publication du dossier réalisé dans le magazine. Elle s'inscrit dans le cadre de l’opération des «50 startups dans lesquelles investir» de Bilan. «Ce qui est surtout intéressant est le fait que ce sont ces entreprises qui vont renouveler le tissu économique de la région» annonçait en préambule Fabrice Delaye, le journaliste en charge du dossier.

De la medtech à l’e-commerce

Douze «pitcheurs» ont foulé la scène à tour de rôle. Les quatre séries de présentations ont mis à l’honneur les sciences de la vie, la cleantech, l’IT et le hardware. Certains travaillent sur des technologies médicales, d’autres sur des manières d’éviter la pourriture des fruits. A la fin de chaque discours, l’entrepreneur expliquait le montant recherché et la manière dont il sera utilisé.

S’il s’agit d’une soirée permettant de connaître les entreprises de demain, l’événement des 50 startups de Bilan permet surtout de mettre en relation les uns et les autres. Jean-Pierre Rosat, fondateur de 4FO Venture Partners ainsi que Verena Kaiser, Head of Direct Investment chez UBS, ont prodigué leurs conseils sur la marche à suivre pour lever des fonds.

Ne pas se précipiter, viser gros plutôt revenir tous les six mois… autant d’éléments qui ont été notés par les plus assidus. Jean-Pierre Rosat a notamment insisté sur les difficultés actuelles que rencontrent les jeunes pousses. Pour lui, trois éléments sont particulièrement cruciaux: l'âge de la société, combien elle a levé et son industrie. Suivant les paramètres, la stratégie à adopter peut changer du tout au tout, et une startup du domaine de l'informatique n'aura pas les mêmes défis qu'une startup de la biotech.

Au terme des différentes présentations, les entrepreneurs comme les investisseurs ont échangé. Une des participantes racontait : «J’ai pu parler à quelques personnes intéressantes, j’espère que cela va concrétiser nos besoins de financement!».

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Techno

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."