Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Expositions à FlorenceLe Palazzo Strozzi réussit un sublime Donatello

Arrivée de Berlin, cette Madone fait l’objet de l’affiche.

Au service de la sculpture

L’«Attis», la première sculpture païenne de la Renaissance par Donatello.
L’un des deux angelots venus du Jacquemart-André de Paris.
La salle inaugurale avec le David, le Crucifix de Donatello et celui de Brunelleschi.
La dernière salle avec la tête colossale de Donatello s’inspirant de celle, romaine, visible au fond.

Textes hypersimples

Le Strozzi et le Bargello donnent à voir des fresques normalement cachées au public d’Andrea del Castagno, peintes vers 1450.

Billetterie au point

Pratique

La tête du David au Bargello.

Le Bargello ouvre deux dossiers historiques autour de Donatello. Un heureux complément

Fresques déposées

Deux siècles de copies

Pratique