Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Exposition à BâleLa Fondation Beyeler fait évoluer Mondrian

L’arbre, dont les branches finiront par donner une grille abstraite.

Une réunion rare

Et l’arbre devenu abstraction.
Mondrian dans son atelier parisien. Nous sommes vers 1930. L’homme a son nouveau «look».
Rien que des traits droits noirs et des couleurs primaires.
Une seule touche colorée pour finir.
On est alors très loin des paysages du début.

Pratique